my Deejo

Que penser des couteaux Deejo?

Cela fait quelques temps que nous entendons parler du couteau Deejo.

Ces couteaux légers, design, personnalisables… Nous les voyons en pub sur Internet, sur Youtube, dans des articles spécialisés de blogs en coutellerie, sur les réseaux sociaux… Bref, partout ! La société se paie même le luxe de spots publicitaires à la télévision ! Dans les petits cercles d’amateurs de couteaux, de rando et d’EDC, les vidéos retex donnant leur avis sur Deejo commencent également à se multiplier.

Alors, que penser de Deejo ? Quels sont les avis sur le couteau Deejo ? Quelle est l’histoire de l’entreprise et ses différentes gammes ?

Nous avons profité d’un cadeau d’anniversaire (un petit Deejo Nacked 15gr gravé) pour tester ce canif 2.0 et donner (nous aussi) notre avis tout en creusant le sujet.

Couteau Deejo plié
Canif Naked Deejo 15 grammes en position pliée

Qui est Deejo ? Quel est l’histoire du coutelier ?

Les couteaux Deejo est une société crée en 2014 par un duo d’entrepreneurs français : Luc Foin et Stéphane Lebeau. Ces deux hommes d’affaires se sont rencontrés lors de leurs études à l’école de commerce à Clermont-Ferrand. Cette amitié a accouché d’une incroyable épopée entrepreneuriale démarrant quasi avec rien. C’est en effet avec peu de moyens qu’ils lancèrent en 1995 leur société Coriolis sise à Bagnolet, ainsi que leur première marque : Baladéo.

De Baladéo à Deejo

Tout le monde ou presque connaît Baladéo aujourd’hui. Ou tout au moins les randonneurs et les amateurs de camping. Baladéo constitue en effet depuis plus de 25 ans une marque reconnue dans le milieu : cette dernière commercialise des accessoires de randonnée, comme des popotes, des boussoles, des jumelles. La qualité de la marque française sut très vite percer dans ce marché jusqu’à se faire référencer dans les grandes enseignes spécialisées (Décathlon, le Vieux Campeur). Peu après vint la reconnaissance internationale.

Puis, soudain, le monde du trekking émet de nouvelles attentes en faveur de l’ultra light. En bref, on veut randonner léger. Face à ces nouveaux besoins du monde de l’Outdoor, le duo d’entrepreneur sortira en 2010 un couteau ultralight. Un joli canif ne pesant que 37gr. Ce couteau se fera rapidement connaître durant des salons outdoor internationaux et raflera l’Industry Award. Ce couteau de poche ne s’appelait pas encore Deejo à cette époque, mais « le « 37 g » en rapport avec son poids plume.

Il ne fallut que peu de temps pour que le « pré-Deejo » ne franchisse l’Atlantique pour se vendre à New-York tandis qu’il se vendait toujours dans les magasin de sport en France. Ce sera un commercial qui alertera Luc Foin et Stéphane Lebeau de ce nouvel engouement de la part d’une clientèle non-randonneuse. Ni une ni deux, le 37 G sortit du catalogue de Baladéo pour devenir Deejo. Cette marque signifiant l’ami ou le« pote » en argot américain (The Joe), créée en 2014, connaîtra une véritable success story.

Fonctionnant par autofinancement, l’entreprise Coriolis a donc assis la réputation de deux marques – Baladéo et Deejo- tout en en lançant une troisième. Il s’agit d’Akinod. Une marque de couverts créée en 2021.

Boite Deejo
Boite de présentation rigide avec écrin de mousse

Le canif revient à la mode

Il y a de cela quelques années, le couteau de poche était encore vu par bon nombre comme un objet inutile, voire ringard.

Une personne arborant à la ceinture un Opinel, un Laguiole ou un couteau suisse suscitait tout de suite des remarques… Pourquoi as-tu besoin d’un couteau ? Tu es scout ? Quelle idée d’avoir un canif sur soi ! D’autres voyaient ça comme un truc de grand-père, de patriarche qui sortait sa lame pour éplucher sa pomme, couper le pain ou tailler un crayon.

Bref, le canif était passé de mode, et seuls certains milieux en avaient gardé l’usage : les survivalistes, les fans d’EDC, les amateurs de vie « à l’ancienne ».

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Deejo a réussi à remettre le canif sous le feu de la rampe et dans la poche des gens.

Le secret : comme le souligne Luc Foin dans The Good Life « Nos produits sont créés au XXIe siècle pour des gens du XXIe siècle. Notre registre n’est pas celui de la nostalgie, mais de la modernité. » En effet, le couteau Deejo joue avec les codes d’aujourd’hui et saisit l’opportunité des nouvelles attentes pour séduire les plus jeunes et toutes personne cherchant à offrir un cadeau durable à ses proches.

Il s’agit en effet de couteaux :

  • Ultra-lights et innovants. Le Deejo se décline désormais en plusieurs poids et tailles : le 37g, mais aussi le 27g et le 15 G. Que des poids plumes.
  • Une belle ligne : silhouette allongée, équilibrée, épurée. Un véritable objet de luxe à prix abordable.
  • Personnalisables – Idéal pour un cadeau de Noël, d’anniversaire, de Saint Valentin ou de fête des pères. Chaque couteau Deejo peut être personnalisé à souhait, jusqu’à la finition de la lame, les plaquettes de manche… Sans compter le tatouage en gravure laser sur la lame ainsi que les phrases que l’on peut graver sur le manche.
  • Des matériaux nobles s’agissant notamment des plaquettes de manches : acier inox, corne, noyer, bois corail. D’autres matériaux sont des plus modernes, comme le G10 ou le nylon résistant.
  • Une belle présentation, dans une boite carton rigide et design (à fermeture magnétique) ressemblant à un écrin
  • Facilité de commande. Grâce à un simulateur 3D sur le site my-deejo.Fr, il est très simple de personnaliser entièrement le couteau.
  • Envoi très rapide. Limite parfait pour un cadeau de dernière minute !
Site Deejo
Deejo version 27 gr sur le simulateur en ligne

Deejo aujourd’hui

En 2021, Deejo a déjà 7 années de bouteille derrière elle. Du couteau 37 G, nous sommes passés à un canif connu par tout le monde et dont les chiffres qui lui sont associés donnent le tournis. 6000 points de vente (dont des couteliers, des opticiens, des boutiques de luxe), une assise dans le monde entier, un couteau Deejo vendu toutes les 20 secondes sur la planète…

Si les pièces ne sont pas produites en Europe, les couteaux sont designés, assemblés et finalisés en France, notamment au sein de l’atelier Deejo à Torcy dans le 77. C’est également en bout de ligne, en France, que les couteaux sont affûtés et le contrôle qualité effectué.

Deejo : avis

En termes d’avis, les couteaux Deejo recensent aujourd’hui plus de 7000 commentaires clients pour une note de 9,3/10 sur le site avis-vérifiés.

Une quasi unanimité qui souligne les nombreux avantages du couteau Deejo.

Voyons sans plus tarder les points forts et les points faibles de ces pliants :

Points forts

  • Légèreté. Nous avons déjà précédemment évoqué cette qualité. Les couteaux Deejo sont de véritables poids plumes pesant entre 15 grammes pour la plus petite version et 37 grammes pour le plus grand des pliants… Soit moins lourd qu’un Opinel ! Cela en fait un bon couteau de type « gentleman folder » en EDC, mais aussi un couteau pour la randonnée.
  • Encombrement minime : Le couteau Deejo est extrêmement plat et peut rivaliser en ce sens avec le Douk Douk. C’est simple, on ne le sent pas dans la poche et il ne fait pas de « bosse » disgracieuse.
  • Sécurité d’utilisation : le couteau Deejo est assez résistant à l’ouverture pour ne pas s’ouvrir par inadvertance. Une fois déployée, la lame est bloquée grâce à un cran de sûreté de type « Linerlock ». Ainsi, on ne risque pas de voir la lame se refermer sur les doigts.
  • Prise en main agréable, notamment pour le grand modèle 37 grammes. Le 27 et le 15 g sont davantage des couteaux de type « trois doigts ».
  • Un acier avec un indice de dureté faible. L’avantage est qu’il peut s’affûter simplement. Par contre, le tranchant se conserve peu dans le temps, ce qui nécessite un aiguisage régulier.
  • Bonne durabilité.
  • Un design qui se remarque.
  • Un couteau personnalisable quasi à l’infini, ce qui en fait un super cadeau.
Unboxing Deejo
Une belle présentation pour un cadeau

Points faibles

Bien sûr, outre les points forts, les Deejo comportent des points faibles. :

  • Les couteaux sortis de boite nécessitent souvent un ré-affûtage. La lame n’est pas « rasoir » de base.
  • Les lames « tatouées » peuvent voir les gravures laser s’altérer si l’on ne maîtrise pas trop le maintien de l’angle d’affûtage. A noter que la version 27 g et 37 g nécessitent un affûtage symétrique (des deux côtés de la lame). La version 15g comporte une lame affûtée d’un seul côté.
  • Ce couteau est parfait pour les petites tâches en randonnée : couper le saucisson, manger, cuisiner, couper un bout de ficelle. Il n’est néanmoins pas conçu pour les grosses tâches, comme tailler du bois, batoner, préparer le gibier… En effet, le couteau est très léger et la lame très fine (0,9mm).
  • Ce couteau est léger, on ne le sent pas dans la poche… Les plus étourdis peuvent le perdre assez facilement.
  • Enfin, il n’est pas conçu pour une ouverture « une main ».

Les gammes de couteaux de poche

Le 37, 27 et 15g

Les Couteaux de poche Deejo se déclinent en trois gammes principales : les grands modèles (37g), les modèles moyens (27g) et le micro (le 15g). A cette gamme de pliants, il faut également ajouter la gamme « Exception ».

Deejo 37 g – Grand modèle

Le Deejo Grand modèle, comme indiqué précédemment, affiche un poids de 37 gr.

En termes de dimensions, il mesure 11 cm fermé et 20,5 cm ouvert. Sa lame en inox Z40C13 mesure 9,5 cm et affiche une épaisseur de 0,9mm. Il est équipé d’un système de fermeture linerlock, un clip ceinture et une plaquette de manche personnalisable.

Deejo 27 gr – Petit modèle

Le Deejo moyen modèle affiche un poids de 27 gr.

En termes de dimensions, il mesure 9 cm fermé et 17 cm ouvert. Sa lame en inox Z40C13 mesure 8 cm et affiche une épaisseur de 0,9mm. Il est équipé d’un système de fermeture linerlock, un clip ceinture et une plaquette de manche personnalisable.

Deejo Naked 15 g – micro modèle

Le Deejo micro modèle affiche un poids de 15 gr.

En termes de dimensions, il mesure 7 cm fermé et 12,5 cm ouvert. Sa lame en inox Z40C13 mesure 6 cm et affiche une épaisseur de 0,8mm. La lame du petit modèle est donc un peu moins épaisse que les deux autres Deejo. Par ailleurs, il ne possède ni plaquette de manche, ni clip ceinture.

Deejo
Le 15 grammes gravé finition miroir

100 % personnalisable

Les personnalisations possibles sont les suivantes :

  • Tatouage : La marque Deejo a débuté avec les tatouages Maori et a étendu le choix ensuite (polynésien, art déco, art nouveau, chasse, pêche… etc). En bref, une multitude de motifs designés et gravés au laser sur la lame.
  • Manche : Les 27 et 37 gr peuvent accueillir une plaquette de manche en différentes matières, dont des essences de bois remarquables : bois de rose, bois corail, genévrier, olivier, ébène… Mais aussi du G10, matières composites..
  • Finitions – la lame et le manche peuvent être personnalisés avec plusieurs finitions : poli miroir, titane gris et titane noir.
  • Type d’affûtage : Rasoir ou micro denté.
my Deejo
Simulateur Deejo en ligne – Comment créer son Deejo spécialisé en quelques clics

La gamme exception

Deejo présente également une gamme chic et exception. De beaux couteaux susceptibles d’accueillir un message gravé et qui constituent des cadeaux très appréciés par les amateurs du genre.

Nous avons par exemple les couteaux « Duo ». Coûtant environ 140 euros, il s’agit de couteaux de poches quasi identiques présentés en coffrets. Une idée de cadeau pour un couple ou pour deux amis inséparables souhaitant posséder chacun un canif à l’image de leur amitié.

Deejo vend également des couteaux exceptionnels avec lame en Damas. Bien sûr, ces couteaux sont bien plus chers que les classiques, mais ils constituent de belles pièces de collection. Tout comme les Deejo 390G. Là, il s’agit des plus grands et plus lourds des Deejo, qui ont davantage leur place en vitrine.

D’autres Deejo présentent des plaquettes de manche en matière plus précieuses… Le choix est vaste !

Enfin, pour les amateurs de couteaux de poche et de DiY, la marque française vient de sortir un kit Deejo de couteaux à monter soi-même et à graver. Le coffret, ultra-complet, comprend toutes les pièces et la visserie, un stylo à graver et des plaques métalliques visant à s’entraîner avant d’attaquer la lame.

Ci-après, petite vidéo de la chaine Youtube Tillthecat qui nous présente ce kit à monter soi-même:

Couteaux de table

Dans la continuité de ses créations, Deejo est également passé aux couteaux de table. Aux parures exactement. Bien sûr, il ne s’agit pas de parures de couteaux low-cost mais de coffrets « de luxe » comprenant 6 couteaux Deejo. De nouveau, ces derniers sont toujours entièrement personnalisables en termes de coloris, de finitions, de composition de manche, d’affûtage lisse ou micro-denté…

De plus, ces sets de table peuvent être gravés… Au nom d’une personne, d’une famille. En bref, il s’agit d’une idée cadeau qui saurait faire mouche. Mais qui a bien sûr un prix. Il faut compter en moyenne 200 €/ coffret.

Lame Deejo
Tattoo de lame aux motifs ésotériques

La garantie Deejo

Lorsque l’on commande un couteau Deejo en ligne (sur le site de l’entreprise), la garantie est effective dès l’achat. Et la garantie Deejo est à vie !

Pour toute personne achetant un Deejo en boutique (ou en ligne chez un revendeur), il suffit de compléter un formulaire en ligne afin de s’enregistrer. Cela permet ainsi, également, de bénéficier de cette garantie.

Bien sûr, cette garantie à vie est limitée. Celle-ci concerne les vis, le manche, le clip et la lame. Pour cette dernière, la garantie Deeejo ne couvre toutefois pas un fil abîmé, ou une pointe tordue ou cassée. Inutile donc de renvoyer un couteau Deejo si l’on a raté son affûtage ou si l’on a abîmé la lame en faisant avec celle-ci levier ou en s’en servant de tournevis. Les couteaux Deejo ne sont pas faits pour cela et, en règle générale, ce n’est pas comme cela que l’on utilise un canif !

Plus globalement, Deejo rappelle que ne sont pas couverts par la garantie les dommages résultant d’une mauvaise utilisation de ses produits et les conséquences résultant d’un défaut d’entretien comme la rouille et les rayures, ainsi que l’usure.

La plaquette qui orne le manche du couteau (notamment le 37 et le 27 G) est quant à elle garantie contre les vices de fabrication pendant une durée de 2 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.