Vieille boite de Vaseline

Vaseline : les multiples utilisations en termes de soins, de brico et de survivalisme

La vaseline…On connaît toutes et tous cette pommade, à la réputation on ne peut plus sulfureuse. De ce fait, on ne parle pas assez des multiples fonctions de ce lubrifiant, souvent associé aux pratiques sexuelles. En effet, cette crème grasse, également appelée « gelée de pétrole » ou, pour les anglo-saxons « petroleum jelly », s’avère utile dans de nombreuses situations.

Nous lui avons consacré ici un dossier spécial. Vous y découvrirez les usages de la gelée de pétrole en matière d’hygiène et beauté, de bricolage, de soins et de santé, mais aussi de survivalisme ! Mais avant tout, nous répondrons dans un premier temps à la sempiternelle question « qu’est ce que la vaseline » ? ou « quels sont ses composants ? ». Nous rebondirons enfin sur les risques et les dangers potentiels de la vaseline, soulevés par certains.

Qu’est-ce que la vaseline ?

Certains considèrent cette pommade ou ce lubrifiant multi-usages comme un produit naturel. C’est vrai et faux à la fois. En effet, la « gelée de pétrole », comme son nom l’indique, est un distillat de pétrole tout comme la paraffine. On l’appelle également parfois « petrolatum » ou « petroleum jelly » et on le trouve dans le fond des plate-formes pétrolières. Il s’agit donc d’un sous-produit comprenant des hydrocarbures. En ce sens, quand bien même les produits toxiques y ont été retirés lors de sa fabrication, ce lubrifiant suscite chez certains quelques craintes quant aux potentiels dangers qu’il représenterait (cf partie consacrée aux risques potentiels du petrolatum). C’est notamment le cas concernant les utilisations en termes de soins, d’hygiène et de cosmétique.

Cette pommade, très plébiscitée, présente de multiples propriétés, dont les usages qui en découlent : lubrification, lutte contre la déshydratation cutanée, entretien de certains matériaux… Pour la petite histoire, Vaseline constitue une marque qui fut déposée aux États-Unis en 1872, par Robert Chesebrough, l’inventeur de la gelée de pétrole. Ce nom rassemble le terme « eau » (Was-Wasser en allemand) et le suffixe « -ine » rappelant l’huile (exemple : gazoline). A noter que la marque appartient à Unilever mais est passé dans le langage courant, tout comme le scotch ou le frigidaire, par exemple.

Vieille boite de Vaseline
Boite en métal ancienne de Vaseline – gelée de pétrole – Flickr – Domaine public

Comment utiliser la vaseline

Comme nous l’avons vu en introduction, il existe mille usages pour la vaseline. Cette pommade ou crème est notamment prisée pour ses capacités et propriétés hydratantes et lubrifiantes. Elle rend ainsi de bons services en matières de bricolage, de mécanique, d’entretien de matériaux, de soins, de santé, de beauté… Et même de survivalisme ! En effet, le propre du survivalisme est de savoir se débrouiller en toute circonstance avec ce que l’on a sur soi. Et le petroleum jelly joue son rôle avec perfection !

Bricolage et mécanique

Comme vous vous en doutez bien, la vaseline est largement employée en tant que lubrifiant en mécanique fine. Les parties mobiles, les roulements et les engrenages, afin de fonctionner, se doivent d’être bien huilés pour éviter tout frottement. Ce produit permet non seulement de réduire cet effet de friction, mais il affiche en plus des propriétés anti adhésives. En ce sens, elle ne retient pas la poussière. Les petits mécanismes comme les machines à coudre, les serrures, ou les gonds s’entretiennent particulièrement bien avec de l’huile de vaseline, plus fluide.

La vaseline, en créant une pellicule imperméable sur les matériaux, joue également un rôle anticorrosif. On peut ainsi l’utiliser sur des armes, sur les chromes…

En favorisant le glissement des objets, la gelée de pétrole est parfois également utilisée en menuiserie, notamment pour insérer des vis ou des clous dans des bois durs. On badigeonne pour ce faire la vis ou le clou de vaseline. On peut également faire un avant trou que l’on remplit de petroleum jelly avant de visser.

Enfin, cette graisse minérale est particulièrement adaptée pour l’entretien des objets en corne ou même les cuirs. La vaseline permet en effet de réhydrater les cuirs un peu secs et cassants.

serrurerie et huile de vaseline
La vaseline ou l’huile de Vaseline est parfaite pour la serrurerie et la petite mécanique – AnnaliseArt / Pixabay

Usage médical, santé

La vaseline officinale ou médicinale, également dérivée du pétrole, fait office de médicament en pommade. Ses propriétés sont nombreuses. Elle crée notamment une forme de barrière permettant à une lésion de cicatriser plus facilement. Cette barrière permet également aux germes de ne pas rentrer et pulluler dans une blessure. En ce sens, cette pommade est parfois qualifiée de bactéricide.

La vaseline dans ce cadre sert couramment à :

  • Soigner la sécheresse cutanée
  • Soigner certaines lésions
  • Réduire les gerçures
  • Protéger les plaies et réduire les saignements, notamment dans les sports de combat
  • Soulager les piqûres d’insectes et d’ortie.
  • Faciliter le coït. Notons que l’usage de la vaseline combiné à un préservatif est très déconseillé. Elle rend en effet le latex poreux voire de le dissoudre en raison de ses propriétés de solvant (comme de nombreux dérivés du pétrole).
  • A la ferme, on profite également des propriétés protectrices de la gelée de pétrole pour protéger la crête, les pattes et autres parties corporelles des volailles contre les engelures l’hiver.

Soins et beauté

La vaseline est présente dans de nombreux produits de beauté et cosmétiques en tant qu’excipient. Nous retrouvons ce produit dans les baumes à lèvres, les soins pour peaux sèches, les crèmes bébé, les soins capillaires, les crèmes hydratantes…Ce n’est pas pour rien !

Ce produit présente en effet des propriétés hydratantes : le film de vaseline posé sur la peau permet d’empêcher l’évaporation en eau de l’épiderme. Elle permet par ailleurs à la peau de conserver sa souplesse et sa douceur. Ainsi, certaines personnes délaissent carrément les produits de beauté et les lotions classiques pour se remettre au remède de grand-mères: le tube de vaseline officinale ! C’est parait-il assez efficace, facile à utiliser et surtout… Pas cher. Voici quelques exemples d’utilisation de la gelée de pétrole dans le domaine de la beauté et des soins du corps :

  • Crème solaire. Même s’il ne faut pas jouer avec le soleil et qu’il vaut mieux bien se protéger avec une bonne crème, certains utilisent la vaseline qui filtrerait les UV.
  • Démaquillant grâce à sa texture grasse.
  • Un anticerne
  • Conditionneur capillaire : la gelée de pétrole gaine les cheveux et facilite le coiffage. En outre, elle adoucirait les cheveux et les rendrait insensibles à l’électricité statique.
  • Une crème exfoliante pour les gommages lorsqu’elle est mêlée à du sucre
  • Assouplissant pour cheveux
  • Baume à lèvres : elle répare les lèvres abîmées, sèches et gercées. Mélangée au rouge à lèvre, la pommade minérale peut également remplacer un gloss. (Attention, la vaseline reste un dérivé de pétrole. Cf plus bas, partie consacrée aux dangers potentiels de la Vaseline).
  • Fortifiant pour les cils
  • Fixateur de sourcils, pour sculpter les sourcils broussailleux
  • Réhydratant pour les parties du corps sèches. Tel peut être le cas pour les mains, les pieds, les coudes, les genoux… Il suffit généralement d’appliquer régulièrement une petite couche de petroleum jelly sur la peau sèche et de laisser agir toute une nuit.
  • Une méthode pour prolonger la durée d’un parfum. En effet, une eau de toilette ne tient que peu de temps sur une peau sèche. Il suffit donc de placer un peu de pommade minérale sur les parties du corps généralement parfumées (poignets, cou…) pour faire tenir un parfum bien plus longtemps.
Produits de beauté et vaseline
La vaseline pour remplacer les lotions cosmétiques? uluerservet/ Pixabay

Usages de la vaseline pour la survie

La vaseline, également appelée « petroleum jelly » par les anglo-saxons, est toujours présente dans le BOB (sac d’évacuation), le stock de matériel ou la pharmacie des survivalistes qui se respectent. En effet, comme nous l’avons vu, les usages sont multiples en termes notamment de soins et de santé. Et quoi de mieux qu’un produit multi-usage et peu cher pour un survivaliste ? La vaseline permet également, entre autre, de

  • Protéger les extrémités du froid et des engelures : idéal dans le cadre d’une évacuation l’hiver ou pour une séance de buschcraft en milieu froid.
  • Étalée sur les cuisses, la vaseline évite les frottements durant les longues marches.
  • Décoincer les fermetures éclair
  • Faire du feu. N’oublions pas que la vaseline est un dérivé du pétrole. Mêlée avec de la ouate coton, cette pommade constitue un allume feu efficace. A la moindre étincelle de firesteel, ou à la moindre flamme d’allumette, ça prend ! Une astuce que bon nombre de survivalistes connaissent : mélanger à part égale coton et vaseline et placer l’allume feu dans des œufs de Kinder surprise. Ça ne prend pas de place, c’est étanche, et c’est donc parfait pour les kits de survie. On appelle cette technique « l’œuf de Manise » en référence à David Manise, le célèbre instructeur de survie et auteur de guide en la matière.

Vaseline et dangers potentiels : existe-t-il des risques pour la santé ?

Cette interrogation revient régulièrement : la vaseline est-elle dangereuse pour la santé ? Il nous sera difficile de répondre à cette question intéressant davantage les médecins ou les chimiste !;-)

Toujours est-il que le sujet s’avère très débattu, la vaseline étant un sous-produit du pétrole.

Refinery Pump Oil Pump Industry  - jp26jp / Pixabay
La vaseline est un dérivé de pétrole jp26jp / Pixabay

Des contrôles qualité drastiques pour une vaseline pure

Notons que les cas d’allergie ou d’intolérance à la vaseline semblent très rares. De plus, si l’on se fie à la plupart des étiquettes et des informations émanant des fabricants de vaseline, les composants nocifs ont bien été supprimés du produit afin d’obtenir la vaseline la plus pure possible.

En effet, les critères de pureté exigés en cosmétique sont assez drastiques. En Europe, la vaseline peut être commercialisée uniquement si l’historique du produit et du raffinage permet de démontrer la non toxicité du produit. Notamment l’absence de substances cancérigènes.

Ces contrôles nous amènent à être témoins de quelques dérives marketing, à l’instar de la vieille publicité ci-dessous indiquant « une vaseline tellement pure que l’on pourrait en manger » ! D’ailleurs la vaseline fut un temps utilisée en tant qu’additif alimentaire pour remplacer le beurre dans les pâtisseries Un usage désormais interdit en France. En cause : l’impossibilité pour la vaseline de rancir, ce qui empêche au consommateur de détecter à l’odorat qu’un gâteau est impropre à la consommation. Il fut déjà souligné également à l’époque que rien ne pouvait laisser affirmer que l’ingestion de la vaseline soit sans danger pour la santé.

Vaseline alimentaire: manger de la vaseline?
Vieille publicité de « vaseline alimentaire » CC BY 2.0 Flickr – Don O’Brien

Des risques potentiels pour la santé?

Malgré le traitement que subit la vaseline, certains affirment qu’elle contient toujours des composants susceptibles d’être toxiques comme les hydrocarbures et autres huiles minérales. Elle présenterait également d’autres dangers. Voici les critiques que l’on peut régulièrement rencontrer à ce sujet :

  • La vaseline pourrait provoquer un dérèglement hormonal, car cette graisse minérale contient des éléments chimiques qui augmentent le taux d’œstrogène.
  • L’hydratation de la peau grâce à la vaseline relèverait de la croyance. En effet, cette pommade retient l’eau dans la peau et évite son évaporation. Mais aucun élément dans celle-ci ne permet véritablement d’hydrater ou de nourrir l’épiderme.
  • Comme la vaseline forme une barrière retenant l’humidité, elle bouche les pores et retient les bactéries. Ce film protecteur empêcherait également la peau d’absorber des nutriments et de renouveler ses cellules. Cela dégraderait les fibres de collagène et accélérerait le vieillissement de la peau et l’apparition de rides.
  • La vaseline contiendrait toujours des hydrocarbures et autres produits susceptibles d’être toxiques.

Pour conclure

Comme nous l’avons vu, il y a mille et un usages pour la vaseline, mais certains sont décriés. Sur le sujet de la toxicité de la vaseline les avis sont toujours aussi partagés…

Moralité de l’histoire : la vaseline est à consommer avec modération et son ingestion est à éviter. Il est donc recommandé de ne pas l’utiliser quotidiennement comme baume à lèvre, par exemple

Quelques alternatives naturelles : les graisses végétales, comme l’huile de coco, le beurre de karité, le beurre de cacao…

Et vous, quels usages faites-vous de la vaseline ?

Quelques liens pour approfondir le sujet :

Pour le cas des risques potentiels de la vaseline : santeplusmag

La vaseline peut prendre feu : Journaldesfemmes

12 utilisations de la vaseline en survivalisme : Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.