Simulateur d’émissions de CO2: calculer son empreinte carbone

Calculer ses émissions de carbone, quelques simulateurs d’émissions de C02 sympas à utiliser

Un simulateur d’émissions de CO2 permet désormais, de manière plus ou moins précise, de répondre à nos questionnements. Combien de CO2 émettons-nous dans l’atmosphère ? Contribuons-nous au réchauffement climatique ? A quelle proportion ? Quel est notre « footprint » ? Quel est mon bilan carbone? Combien faudrait-il de planètes terres si tout le monde vivait comme moi ?

Ces questions sont cruciales, quand bien même le sujet n’intéresse qu’une modeste frange de la population aujourd’hui.

En effet, les entreprises, les fournisseurs, les transporteurs, les armateurs… Tous rejettent des quantités incroyables de C02 dans l’atmosphère afin de répondre aux attentes (parfois en créant le besoin au préalable) des clients. En bout de chaîne, chaque consommateur est responsable, à son niveau (sans que l’entreprise puisse a contrario se dédouaner!). C’est pourquoi nous parlons même de consomm-acteur. Chacun est acteur, peut changer les choses, modifier ses habitudes de consommation, d’alimentation, d’achat… afin d’améliorer cette situation. Car c’est un fait, si nous choisissons de poursuivre ce modèle énergétique et économique basé sur les énergies fossiles, nous n’allons plus rire longtemps. Un chiffre devrait être interpellant à ce propos : un français rejette en moyenne 12 tonnes de CO2 par an. C’est 4 tonnes de moins qu’un américain, mais cela ne nous console qu’à moitié…

Trois calculateurs de rejet de carbone pour se rendre compte et changer les choses

Nous verrons ici trois simulateurs d’émissions de C02 différents : les simulateurs de GoodPlanet, de WWF Suisse et du Monde. Chacun peut faire le choix d’en utiliser un, ou de les tester tous et de comparer les résultats…
Ces simulateurs proposent, au travers de séries de QCM ou de questions fermées, de mesurer annuellement en tonnes le CO2 que vous avez contribué à émettre. Sont pris en compte divers paramètres, tels que la consommation énergétique à la maison, les transports/déplacements, l’alimentation, le tri des déchets, les importations…

Comment ça marche ? Le calculateur d’émissions de CO2 traduit tout simplement chaque poste de rejet, comportement, chaque Kilowatt/heure, chaque kilomètre parcouru, chaque repas… En kgs de CO2. Et l’on arrive vite à une tonne ! Il s’agit bien sûr de moyennes estimatives d’émissions de gaz à effet de serre (GES).

Les postes d’émission de carbone/C02

Il existe à ce propos de nombreux postes d’émission :

  • Achats locaux ou importations ?
  • Alimentation : manger plus de viande contribue à l’émission de CO2, car les élevages demandent une quantité incroyable d’énergie reposant sur l’utilisation du pétrole (nourriture, hydratation du bétail, transport…)
  • Mode de chauffage, température moyenne dans la maison, âge de la maison, qualité de l’isolation…
  • Taux d’équipements ménagers, date d’achat/âge des appareils, classification… Certains simulateurs de rejet de CO2 prennent en compte le bilan carbone de la fabrication de ces appareils. Avec ces derniers, le bilan annuel se réduit à mesure que la durée d’utilisation augmente.
  • Mode de déplacements, kilomètres parcourus, cylindrée de la voiture
  • Nombre de trajets par an en avion
  • Utilisation des transports en commun
  • Dépenses moyenne par an en objets divers, ameublement, textiles (vêtements, linge de maison…), sorties…

Bien entendu, certains postes d’émissions peuvent être partagés. C’est le cas par exemple pour le chauffage à la maison. Nous rejetons plus de CO2/personne si l’on est seul à la maison que si l’on est 4. Dans le cas d’une famille, certaines dépenses d’énergies et par extension, les risques de rejets de gaz à effet de serre, sont optimisés.

Les calculateurs d’émissions de C02 testés ici prennent en compte la majeure partie des postes de rejets cités ci-dessus.

Le calculateur du Monde et de l’Ademe

Le célèbre journal Le Monde a créé, en partenariat avec l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), un calculateur qui permet, grâce à un jeu de 24 questions rapides, de mesurer plus ou moins vos rejets en tonnes de C02. Pour ce faire, il prend en compte un certain nombre de paramètres. A la fin du test, outre vos émissions estimées en tonnes, le simulateur apporte sous forme de graphique la répartition des postes de rejets de carbone et votre position par rapport à la moyenne mondiale (qui est de 5 tonnes de C02/an et par personne!).

Un outil pratique et sympa, très rapide à utiliser, mais qui souffre de quelques limites. Il y a bien sûr l’approximation (aucun outils ne saurait toutefois être ultraprécis), mais également la non prise en compte de tous les services annexes utilisés (ou non) par vous même en tant que citoyen. Par exemple, les hôpitaux, les autoroutes ou autres infrastructures publiques consomment de l’énergie (en termes de construction et de fonctionnement) mais ne sont pas inclues dans les calculs.
Ces calculs n’intègrent également pas les comportements professionnels. Par exemple, les questions posées portent sur les trajets en avion pour les vacances, et non pour son entreprise.

Le simulateur d’émissions de C02 du Monde et de l’Ademe.

Co Exhaust Gases Road Sign Auto
geralt / Pixabay

Le simulateur d’empreinte carbone WWF Suisse

Le site WWF.ch, le WWF Suisse, nous apporte un simulateur C02 très bien fait. Très rapide à utiliser, il comporte une suite de 38 questions. Ces dernières reprennent plus ou moins les thèmes classiques, tout en intégrant également le C02 émis par les infrastructures publiques ramené au nombre d’habitants du pays. Il s’agit toutefois d’une moyenne, Suisse de surcroît, mais cela apporte une certaine idée.
Ainsi, même si vous vous déplacez sur un vieux vélo, et mangez vegan dans une cabane dans les bois, vous serez tout de même émetteur/émettrice de carbone du simple fait de votre nationalité. Ce qui est, en somme, logique. Nous avons tous besoin de routes, d’hôpitaux, d’écoles et de bibliothèques… Par exemple, le simulateur ajoute 0,22 tonnes annuels en raison des réseaux d’alimentation et d’évacuation. Il précise : « Qu’il s’agisse d’un appartement ou d’une maison, votre logement est automatiquement raccordé à des réseaux d’alimentation en eau potable et en électricité et à des systèmes d’évacuation (comprenant des installations de traitement des eaux usées, des usines d’incinération des déchets et des systèmes de recyclage pour les journaux, le carton, etc.) »

Les questions posées par le calculateur insistent également sur les problématiques touchant à l’alimentation (achat locaux et de saison, consommation de produit laitier, poisson ou viande…). Entre chaque jeu de questions, des petites fiches nous aident à mieux comprendre pourquoi nos choix ont de l’influence. Certaines réponses ont la capacité de réduire notre bilan carbone (comme le fait de placer son argent sur des livrets d’épargne verte), d’autres le plombent…

Un outil à conseiller !

Seul bémol : de nouveau, exclusion des émissions réalisées pour des raisons professionnelles (voyages d’affaires…). Le site préfère, et cela s’entend, insister sur les paramètres sur lesquels les citoyens ont presque entièrement la main.

Le simulateur d’émissions de C02 du WWF Suisse.

Le simulateur d’empreinte carbone Good Planet

Prolongement du travail artistique et de l’engagement pour l’environnement de Yann Arthus-Bertrand, la Fondation GoodPlanet est animée de:

  • Projets environnementaux et solidaires sur le terrain : construction de cuiseurs solaires, d’écoles bioclimatiques et de réservoirs de biogaz dans le monde.
  • Actions de sensibilisation et d’éducation au développement durable.
  • D’accompagnement d’entreprises et d’institutions dans une démarche d’éco-responsabilité.

C’est donc tout naturellement que Good Planet a mis au point sur son site web un simulateur d’émissions de C02 intuitif. Ce dernier apporte une certaine innovation en permettant un calcul des émissions annuelles d’un particulier, mais aussi :

  • Les émissions causées par un trajet précis, un voyage. Le logiciel permet ainsi d’isoler un voyage en avion pour déterminer le CO2 rejeté.
  • Les tonnes de CO2 rejetées à l’occasion d’un événement précis : consommation électrique, quantité d’impressions papier, origine des denrées alimentaires vendues, utilisation ou non d’écocup…
  • Pour les entreprises, les émissions de gaz à effet de serre causées par ses activités agricoles, industrielles ou tertiaires.

Le calculateur ne prends toutefois pas en considération le poids des installations collectives.
Il ne permet en effet que de calculer les émissions sur lesquelles les particuliers, les associations et les entreprises ont les moyens d’agir.

Petite innovation source de financements pour Good Planet : à la fin de chaque test, selon la masse de carbone rejeté, le simulateur propose de faire un don plus ou moins conséquent pour compenser. Cet argent sert bien entendu à la fondation dans ses diverses actions environnementales.

Vous éprouvez des remords de retour de vacances, vous souhaitez compenser le bilan carbone de vos congés… Voici une solution de simulateur d’émissions de C02 réaliste !

Le simulateur de Good Planet.

Il existe encore plein de calculateurs spécifiques sur le net visant à évaluer et comprendre on empreinte carbone, comme https://www.co2logic.com/fr ou https://www.reforestaction.com/calculateur-carbone .

Faites votre choix !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.