logo

Patreon, un mélange de réseau social et de financement participatif qui débarque en France

Connaissez-vous Patreon, le site de soutien aux artistes et autres créateurs de contenus ? Existant aux États-Unis, notamment, depuis 2013, ce mélange de réseau social et de crowdfunding a débarqué en France fin 2020. Son but ? Se poser en « anti-youtube » en proposant une plateforme permettant à l’artiste ou au créateur de contenu de vivre de sa passion. En parallèle, Patreon accorderait davantage de pouvoir aux abonnés. A termes, c’est bel et bien à un coup de boost pour la créativité en ligne qu’aspire Patreon.

Présentons sans plus attendre Patreon, son histoire, ses avantages et fonctionnalités.

Histoire du site Patreon

La société Patreon et le site web éponyme sont issus d’une fructueuse collaboration entre un artiste et un développeur. C’est en effet le musicien californien Jack Conte, du groupe Pomplamoose, qui eut l’idée du site Patreon en se rendant compte qu’il ne pouvait décemment gagner sa vie sur Youtube. Selon ses dires, un million de vues rapportaient moins de 200 dollars ! Ce n’est pas vraiment ce que l’on appelle une juste rétribution de l’effort créatif… Il s’associera avec le développeur Sam Yam afin de créer un site permettant au créateur de contenu de se faire directement financer par ses fans. On parle ainsi de mécènes ou de « patrons » en anglais. On est en 2013 et Patréon est né !

Le site a enregistré plus de 125 000 mécènes lors de ses 18 premiers mois et a annoncé fin 2014 que les mécènes avaient versé plus d’un million de dollars par mois aux créateurs de contenu ! Patreon connut donc un démarrage sur les chapeaux de roues et enchaîna les tours de tables fructueux apportant du financement. L’entreprise multiplia également les fusions-acquisitions afin d’amorcer sa croissance. Aujourd’hui, Patreon est présent sur plusieurs continents et rassemble 200 000 créateurs de contenu pour 6 millions de donateurs.

Comment fonctionne Patreon ?

En termes de modèle d’affaire, soulignons tout d’abord que Patreon constitue un site de financement participatif et se rémunère sur les dons. En contrepartie de l’outil et des fonctionnalités offertes aux fans et aux créateurs de contenu, Patreon propose aux créateurs de choisir librement entre trois niveaux de commissions 5%, 8% et 12%. Ces derniers donnent droit à différents niveaux de service.

Patreon coûte donc 12 % de la collecte au maximum pour le créateur, et les avantages sont au rendez-vous !

Créer un Patreon

Côté « front office », Patreon classe les créateurs de contenu par catégorie : film, podcast, dessins animés, jeux, comédie, journalisme… Il leur suffit donc de créer une page correspondant à leur catégorie, et le tour est joué. Il n’y a plus qu’à faire le gros du travail, c’est à dire, trouver des fans ou rapatrier une partie de sa communauté YouTube, Twitter ou Facebook sur Patreon. Nous parlons bien ici « d’une partie », car tous les fans ne sont pas toujours prêts à financer leurs artistes favoris !

Les différents niveaux de services selon le taux de commission

Le créateur de contenu peut choisir librement son taux de commission entre trois offres, offrant chacune un niveau de service plus ou moins avancé:

  • Patreon Lite (5% de commission) pour les fonctionnalités basiques, comme la création et hébergement de la
    page du créateur, et des outils de communication avec ses fans.
  • Patreon Pro (8% de commission) pour des fonctionnalités supplémentaires : l’intégration d’applications, des outils de
    mesure avancés, un service client prioritaire…
  • Patreon Premium (12% de commission): En plus des outils proposés dans les plans précédents, ajout de fonctionnalités comme un format Équipe, qui permet à plusieurs personnes d’accéder à un même compte.

Le « coût » de Patreon pour le public

Côté paiement, le créateur de contenu peut demander une contribution fixe et régulière à échéance mensuelle (exemple : abonnement sans engagement à 3€, 10€, 40€/mois) ou une contribution à chaque nouvelle œuvre sortie. En échange, les créateurs leur offrent des contreparties, comme des bonus, des contenus uniques et insolites… Ces contenus exclusifs peuvent bien entendu varier selon le montant versé. Par exemple, un groupe de musique peut diffuser auprès de ses mécènes des répétitions en live dès 5 euros par mois et échanger avec les fans en direct pour 15 euros/mois. Un véritable circuit court entre artistes et fans ! Il s’agit également d’un nouveau type de lien fort qui se crée. Le modèle est donc différent du crowdfunding classique consistant à organiser une cagnotte afin de financer un projet unique one shot. Patreon se différencie également de Tipee, en proposant du contenu unique aux contributeurs tandis que Tipee n’exige pas forcément de contreparties.

Se réinventer

Ce fonctionnement oblige néanmoins à sans cesse se réinventer afin de proposer un maximum de nouveautés pour contenter les fans. En effet, il ne s’agit pas d’un simple tour de chapeau mais d’une vraie rétribution pour un travail qui décomplexifie le rapport à l’argent entre l’artiste et ses fans. Chacun a besoin de vivre et de gagner sa vie après tout ! Mais si l’artiste se doit de trouver régulièrement de nouvelles idées qualitatives et différenciées pour sa communauté, il n’a plus à se lancer dans une course aux vues comme sur Youtube. Il peut donc se recentrer sur son style, sa passion, sans verser dans le « commercial » et la recherche de buzz. Il n’a pas non plus à subir la pression relative aux publications régulières réclamées par les algorithmes des réseaux sociaux.

Patreon, pour qui ?

Comme souligné plus haut, Patreon s’adresse aux artistes et, plus globalement, aux créateurs de contenu. Nous retrouvons donc sur Patreon des groupes de musique, des chanteurs, des peintres, des vidéastes, des dessinateurs, des photographes… Mais pas que ! Nous retrouvons également des blogueurs, de journalistes indépendants, des podcasteurs…

Bien sûr, même si certains Youtubeurs connus proposent à une partie de leurs fans du contenu exclusif sur Patreon, ce n’est généralement pas le cas. Les mastodontes de Youtube cumulant des centaines de milliers d’abonnés et des millions de vues vivent en général très bien des pubs, des campagnes Tipee et des placements de produits. Le contenu sur Patreon est donc plus niché et moins mainstream.

Podcast Mic Equipment Microphone - Positive_Images / Pixabay
Patreon: un site plébiscité par les podcasters et artistes – Positive_Images / Pixabay

Moins de censure, plus de bienveillance

Outre l’autonomie financière, Patreon accorde au créateur de contenu d’autres avantages.

Ce dernier peut notamment rechercher un lieu où ne règne pas la censure afin de bénéficier de plus de liberté d’expression. Car même si certains créateurs de contenus et influenceurs ont déjà été rejetés par Patreon, ces rejets font suite à des plaintes d’utilisateurs et à une discussion en interne « entre humains ». Un algorithme n’est donc pas seul affecté à la surveillance des contenus.

Autre point essentiel : les artistes et créateurs de contenus ne dépendent pas d’algorithmes pour être visibles sur Patreon. En effet, seules leurs communautés de contributeurs peuvent visionner les posts et vidéos.

Enfin, lorsque l’on s’entoure de fans et qu’un abonnement payant permet de « filtrer à l’entrée », les haters sont bien moins présents. Ainsi, avec Patreon, on choisit son audience et on ne perd plus son temps à gérer une masse de commentaires négatifs et de trolls.

Des bonus à proposer à ses fans sur Patreon

Les créateurs de contenu sur Patreon disposent de nombreuses façons de remercier et de fidéliser leurs fans. Parmi les pratiques les plus courantes, nous retrouvons :

  • Le nom des fans contributeurs mentionné dans le générique des vidéos
  • Le suivi des fans en retour sur les réseaux sociaux
  • Un CRM – logiciel de gestion des clients
  • Une appli mobile
  • Sondages
  • Feedback du public
  • Echanges entre fans et les créateurs
  • Vidéo en direct et accès limité
  • Discussions de groupe – Contacts entre fans
  • Événements
  • Produits et goodies inédits en avant première
  • Remises et cadeaux de fidélité
  • Accès anticipé à certains contenus
  • Autres bonus

Des fonctionnalités et des possibilités d’intégration pour gagner du temps

La création de contenu prend du temps. Mais l’animation d’une communauté également ! Il faut en effet poster les textes et les vidéos, paramétrer les accès, répondre aux commentaires, aux messages privés… Afin de faciliter le travail du créateur de contenu, Patreon a prévu toute une liste de fonctionnalités sympas, mais aussi des possibilités d’intégration avec d’autres plateformes. Par exemple, il est possible de se retrouver avec ses fans sur Discord, ou partager des vidéos hébergées sur Viméo. Il existe également des plug-in WordPress spécifiques à Patreon, des passerelles avec le routeur d’e-mailing et l’autorépondeur Mailchimp…

Retrouvez ici la liste des possibilité d’intégration avec Patreon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.