Vieille voiture bourrée de bagages - Peggy_Marco / Pixabay

Créer ou optimiser son kit voiture-EDV : les essentiels « survivalistes »

De nouveau un thème très abordé dans le milieu du survivalisme : l’EDV. Ce sigle, faisant écho à l’EDC (every day Carry – ou ce que l’on porte toujours sur soi) signifie Everyday Vehicle. Il s’agit donc d’une sorte d’EDC que l’on met dans sa voiture et son camion pour parer à un maximum d’imprévus. On l’appelle aussi kit véhicule ou kit voiture survivaliste.

Cet EDV comporte apparaît ainsi comme le prolongement de l’EDC, en plus conséquent. Et pour cause : la voiture est capable de transporter un paquetage plus lourd et volumineux que votre sac à dos ou vos poches.

Le kit voiture comporte un ensemble d’objets utiles « au cas où » ou indispensables pour la vie de tous les jours et la survie en voiture. Bien entendu, l’EDV va au-delà du kit voiture obligatoire prévu par la loi (gilet jaune, triangle de sécurité…). Il peut permettre de réparer la voiture, de se nourrir, attendre les secours lorsque l’on est coincé dans un endroit désert, communiquer… Il n’existe en ce sens aucun kit voiture EDV type. Tout dépend de la personne, de ses activités, de son environnement, de ses trajets

Nous nous pencherons au sein de cet article sur les items/objets que l’on retrouve le plus dans un EDV. A vous ensuite de composer le votre ou à le compléter par rapport à vos besoins !

Le kit voiture obligatoire

En France, chaque conducteur doit transporter dans son véhicule un kit de sécurité obligatoire. Cette obligation date du 1er octobre 2008. Ce kit doit comporter un :

  • Gilet rétroréfléchissant, également dénommé « gilet jaune » de par sa couleur. Ce gilet doit être homologué et aux normes CE. Il doit être prêt à être enfilé lorsque l’on sort de sa voiture en cas de panne ou d’accident sur la route ou l’autoroute afin d’être visible des autres voitures et signaler l’immobilisation du véhicule. Ainsi, le gilet doit être rangé dans un endroit accessible du conducteur. Préférez donc la boite à gants au coffre.
  • Un triangle de pré-signalisation rouge marqué E (27 R). Ce triangle s’utilise en plus des clignotants en cas d’accident ou d’immobilisation d’un véhicule sur la chaussée ou en bordure. Placé à une distance de minimum 30 m en amont du véhicule, il permet de signaler le problème et d’éviter les sur-accident. En cas d’immobilisation sur la chaussée, il peut être utile de posséder un second triangle afin de prévenir le danger en amont et à l’aval du véhicule. Notons que l’utilisation du triangle n’est pas obligatoire si sa pose met en danger la personne sortie du véhicule.
  • Éthylotest électronique ou chimique : chaque conducteur doit posséder dans son véhicule un éthylotest aux normes NF non-périmé. Cette exigence date du 1er juillet 2012.

Le défaut de possession d’un éthylotest était puni d’une amende. Celle-ci a été supprimée le 1er mars 2013 mais la présence d’un éthylotest dans le véhicule demeure obligatoire. L’absence du gilet et/ou du triangle est quant à elle passible d’une amende pouvant aller de 90 € jusqu’à 375 €.

Ajoutons à ce kit voiture des accessoires non obligatoires mais recommandés, comme les ampoules de rechange ou une roue de secours.

En savoir plus sur le kit voiture obligatoire en France sur le site service-public.fr

Gilet de sécurité - AZWCI / Pixabay
Gilet jaune pour kit voiture obligatoire AZWCI / Pixabay

Pourquoi un kit voiture survivaliste ?

Comme indiqué dans notre introduction, le kit voiture ou EDV adopté par les prévoyants ou survivalistes va bien au-delà du kit obligatoire. Ils possèdent un triangle de signalisation, un gilet jaune, un éthylotest, des ampoules, une roue de secours… Mais pas que.

Beaucoup présentent leur EDV sur Youtube. Souvent, ceux-ci s’avèrent très complets. Est-ce pour autant un signe de paranoïa ? Est-ce farfelu de posséder dans sa voiture de quoi réparer tout et n’importe quoi, s’hydrater, se nourrir, se couvrir ?

Les survivalistes passent régulièrement pour des hurluberlus, car, en général, tout se passe bien dans la vie. En dehors des cas d’accidents de la route, les petits pépins se règlent plutôt facilement grâce à une infrastructure fiable, des tierces personnes à profusion… Mais parfois, un souci survient, et c’est à ce moment-là que le besoin se fait sentir. Et il est trop tard.

Quelques situations inconfortables plus fréquentes qu’on ne le pense :

  • Embouteillage de plusieurs heures dans le chaud ou le froid, sans avoir sur soi de l’eau, de la nourriture ou quelque chose pour se couvrir.
  • Voiture coincée dans un endroit inaccessible/désert.
  • Situation d’urgence nécessitant d’appeler les secours, mais le portable n’a plus de batterie.
  • Être témoin d’un accident ou d’une panne, mais ne posséder aucun matériel susceptible de venir en aide.
  • Être confronté à des personnes blessée, et ne pas avoir sur soi de trousse de secours.
  • Batterie du véhicule HS, plus d’huile ou autre panne mineure immobilisant toutefois le véhicule.
  • Voiture bloquée par la neige ou enlisée dans la boue, à des centaines de kilomètres de chez soi.
  • Panne d’essence
  • Pneu crevé
  • … etc.

La liste est longue et l’on rencontre tous ce type de désagréments plus ou moins graves au cours de notre vie.

Vieille voiture bourrée de bagages - Peggy_Marco / Pixabay
Kit voiture EDV – nul esoin d’être autan chargé! –
Peggy_Marco / Pixabay

Contenant et organisation de l’EDV

Lorsque l’on constitue son kit voiture EDV, avant même d’établir une liste d’objets en tout genre, il convient de se poser la question de la place dont on dispose. Forcément, un 4X4 présente davantage d’espace qu’une Twingo. Au-delà de ce principe, votre coffre doit servir à contenir les courses, les bagages si vous partez en vacances, des meubles et des objets divers… Votre EDV se doit ainsi de laisser suffisamment d’espace dans votre véhicule. Dans le cas contraire, le risque serait de le retirer lorsque vous partiez en courses ou en congés afin que l’ensemble des bagages tienne… Et c’est dans ces moments-là que l’on tombe sur un os, sans EDV pour se sortir du pétrin.

Ainsi, s’il se situe dans le coffre, votre EDV ou kit voiture ne devrait pas dépasser 10 à 15 % de son volume. Il sera contenu soit dans une caisse étanche, ou dans un sac. Cette dernière solution permet d’être compressée au besoin, contrairement à la caisse en plastique et la cantine en fer. De plus, si besoin, un sac de 50 à 60 litres sait se faufiler facilement entre les sièges.

Autre solution, répartir son kit voiture EDV dans l’habitacle. Il s’agit surement de la meilleure solution. Le coffre peut contenir un sac avec les outils encombrants et ce que l’on n’a pas directement besoin sous la main. Les autres objets/items dont on se sert ou devant rester à disposition (gilet jaune, chargeur du téléphone, cartes routières… seront répartis dans la boite à gants, les compartiments des portières, les mini-coffres cachés dans le plancher…

Les personnes possédant plusieurs véhicules optent souvent pour un EDV constitué de deux parties :

  • Un kit voiture fixe réparti dans l’habitacle de chaque véhicule.
  • Un EDV mobile pouvant facilement être transvasé d’une voiture à une autre. Il s’agira ici du sac ou de la caisse située dans le coffre.

Cette méthode permet d’avoir un EDV complet peu importe le véhicule que l’on emprunte, sans pour autant multiplier les coûts d’investissement.

Les différents modules et outils/objets à mettre dans son kit voiture EDV

Voici une longue liste des objets pouvant figurer dans votre « kit voiture survivaliste ». Malgré tout, celle-ci n’est pas exhaustive. A vous de piocher ici et là quelques idées d’outils. Car votre kit voiture EDV se doit de répondre à vos besoins. Cela dépendra de

  • Ce que vous faites comme métier
  • Ce que vous êtes partis faire (travail, courses, vacances, balade du week-end…)
  • Votre véhicule
  • La destination
  • L’environnement où vous évoluez (milieu citadin, concentration démographique pauvre ou élevée, milieu environnemental, …)
Bagages - BerndSold / Pixabay
Parfois, le coffre doit contenir pas mal de bagages pour les vacances, ou beaucoup de courses. Le kit voiture EDV doit savoir se faire petit – BerndSold / Pixabay

Sécurité

En voiture, la sécurité avant tout. La vôtre, celle de vos passagers et des autres personnes croisées sur votre parcours.

  • Extincteur ABC d’au moins 1kg pour circonscrire un début d’incendie. A placer à portée de main.
  • Un marteau brise-vitre muni d’une lame coupe-sangle pour couper une ceinture de sécurité. Permet de s’extraire d’un véhicule en cas de danger grave encouru.
  • Gilets jaunes dans la boite à gants – un par passager ;
  • Triangles de signalisation

Energie

Il faut de l’énergie pour faire rouler une voiture, mais également pour faire fonctionner certains appareils électriques utiles en cas d’urgence:

  • 1 Jerrycan (15L de carburant)
  • Un Powerbank (batterie externe) pour recharger une lampe torche à batterie, un téléphone portable. Utile pour prévenir les secours, chercher une information, activer le GPS
  • Chargeur portable allume-cigare. Si votre voiture est munie d’un allume-cigare, un adaptateur muni de plusieurs embouts (mini/micro USB, USB-C…) permet de résoudre bien des problèmes.
  • Jeu de piles

Attacher/tracter

En voiture, nous ne sommes jamais à l’abri d’être embourbé, de glisser dans un petit fossé, ou de rencontrer une personne devant être tractée. D’où l’intérêt d’être un minimum outillé. Également, lorsque l’on part en vacances, ou que l’on achète quelques objets volumineux (meuble…), il peut être utile de les sangler ou de maintenir le coffre ouvert… Voici quelques équipements utiles :

  • 2 sangles
  • 4 Extenseurs
  • 10m de cordelette
  • Câble de remorquage
  • Serflex
  • Manilles
  • Tendeurs
  • 5 m de fil de fer (pour les petites réparations).

Faire face aux éléments

Là où l’on est et là où l’on va, la météo peut être capricieuse. Peut-être aurons nous à rouler dans la neige, à être bloqués dans un endroit glacial, à sortir sous une pluie torrentielle… Voici quelques outils/objets à placer dans son kit voiture EDV :

  • Chaines pour la neige
  • Vieux jean ou paillasson en cas de voiture enlisée. Ces simples objets permettent de retrouver de l’adhérence sous les roues.
  • Pelle à neige
  • Parapluie
  • Ponchos
  • Couverture/plaid
  • Chaufferettes de poche
  • Gratte pare-brise

Réparer, dépanner, rafistoler

Que l’on soit bricoleur ou non, il peut être utile de posséder dans son coffre quelques outils. Un EDV qui permet de se débrouiller seul ou d’être équipé pour se faire aider si besoin:

  • Multitool
  • Pince multiprise
  • Clef à molette
  • Cric
  • Clef en croix pour changer une roue
  • Bombe anti-crevaison
  • Tournevis et embouts
  • Petit marteau
  • Gants de travail
  • Colle Superglue
  • Jeu de chasse goupilles
  • Des câbles de démarrage
  • Duct-tape/Gorilla-tape pour tout réparer (rétroviseur, par choc, colmater une fuite…!
  • Liquide de refroidissement
  • Huile

 

Module secourisme et hygiène

 S’il y a un endroit où les secours se rendent souvent, c’est bien la route. Il peut en effet vous arriver quelques désagrément (ce que nous n’espérons pas), ou être malgré vous le premier intervenant sur une scène d’accident avant l’arrivée des véhicules d’urgence. Les petits bobos sont également monnaie courante. Voici ce qu’il faudrait a minima dans son kit voiture EDV :

  • Masques et gel hydro
  • Pansement compressif hémostatique/ garrot tourniquet
  • Gants chirurgicaux
  • Masque pour le bouche-à-bouche
  • Une trousse de secours/bobologie (avec pansements, bandes, désinfectant, sérum physiologique, compresses, ciseaux…).
  • Couverture de survie.
  • En matière d’hygiène personnelle : brosse à dents et dentifrice de voyage, savon d’Alep, lingettes…
Trousse d'urgence - Engin_Akyurt / Pixabay
Trousse de premiers secours à avoir dans la voiture – Engin_Akyurt / Pixabay

Retrouvez ici notre article sur le contenu des trousses de secours

S’hydrater et se nourrir

Lors d’un long trajet, il est possible de tomber en panne au milieu de nulle part, d’être bloqué dans des bouchons… Avoir de quoi manger et se désaltérer constitue un sacré plus dans un kit voiture survivaliste :

  • Bouteille de 2 l d’eau
  • Jerrycan pliable de 10 à 15 l
  • Paille filtrante pour filtrer de l’eau non potable
  • Pastilles Micropur pour traiter chimiquement de l’eau non potable
  • Un ou deux repas ne nécessitant pas d’être chauffés : ex, boite de chili con carne ou de cassoulet 800 gr…
  • Boite de barres de céréales
  • Cannette de boisson énergisante

Retrouvez ici notre article sur les filtres pour traiter l’eau

Confort

Quelques incontournables en termes de confort pour le kit voiture EDV :

  • Pantalon de rechange (en cas de forte pluie par exemple)
  • Paire de chaussures de marche (utile si l’on est en tong ou en talon aiguille et qu’il faille marcher).
  • Jeu de chaussettes/caleçon
  • Manteau imperméable
  • Couverture en laine
  • Papier toilette pour les petits besoins
  • Serviettes hygiéniques/tampons
  • Torchon

Navigation

Autre besoin essentiel : savoir où l’on est et où l’on va :

  • Une carte ou un atlas routier
  • Boussole
  • GPS
Extincteur de voiture - mohamed_hassan / Pixabay
Avoir un extincteur dans son kit voiture EDV n’est pas un luxe – mohamed_hassan / Pixabay

Divers

Quelques objets et outils à figurer au cas où dans votre kit voiture

  • Carnet, stylo et marqueur
  • Deux constats
  • Lampe torche
  • Lampe frontale pour lire une carte, réparer, démonter une roue… les mains libres !
  • Un ou deux sac poubelle. Peut servir de bâche d’urgence, de poncho, à remplacer une vitre brisée… et de sac poubelle après un pique-nique.
  • Couteau lame fixe
  • Un peu de monnaie cachée au fond de la boite à gant ou dans un endroit secret (suffisamment pour payer le trajet en taxi, une ou deux nuits d’hôtel…)
  • Briquet
  • Cadenas de volant

 

Et vous, dites-nous ce qu’il y a dans votre EDV dans les commentaires!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.