Tiger balm rouge et blanc

La médecine chinoise dispose d’un remède polyvalent désormais connu dans le monde entier : le baume du tigre. Appelé en anglais et à l’international « Tiger Balm », il s’agit d’un onguent servant à traiter de nombreux mots. En effet, ce remède traditionnel aux origines anciennes, peut traiter les migraines/maux de tête, la sinusite, les piqûres d’insectes, les rhumes, les douleurs musculaires, les inflammations des articulations (douleurs musculosquelettiques)… Le champ d’action de cette crème analgésique et apaisante, existant aussi en patchs, sont nombreux ! Il paraîtrait même qu’elle constituerait un bon produit pour repousser divers insectes comme les termites ! Bref, un item à posséder à la maison ou dans sa trousse de premiers soins en EDC !

Existant principalement en deux versions (le baume du tigre blanc et rouge), on le trouve également en version made in France et bio (le baume des titans) et une version agissant contre la cellulite (le baume du Tigre vert – plus rare).

Voyons ci-après l’histoire du Tiger Balm, ses différentes versions, les bienfaits et les effets secondaires, les précautions d’usage et les contrindications… Bref, nous vous dirons tout sur le baume du Tigre !

Histoire du Baume du tigre

L’aventure du baume du Tigre commença en Birmanie où s’était installé Aw Chu Kin, un herboriste chinois. En 1870, il se mit à chercher un remède contre les douleurs d’origine musculosquelettique. Il fit pour ce faire des expériences, mais fouilla également la littérature au sujet des onguents imaginés pour soigner les empereurs dès le XVème siècle. Après avoir mêlé à une crème plusieurs huiles essentielles, il s’avéra que ce remède présentait une efficacité redoutable. C’est ainsi que le baume du Tigre est né.

Enfin, nous ne parlions pas à l’époque du baume du tigre. Ce nom apparut ensuite grâce aux deux fils de Aw Chu Kin qui reprirent l’entreprise de leur père et l’exploitation de ce remède en se basant à Singapour en 1926. Il se trouve que ces fils se prénommaient Aw Boon Haw signifiant « tigre doux » et Haw Boon Par signifiant « Léopard doux » ! Le nom commercial Tiger Balm était tout trouvé.

Depuis, bien des familles en Asie l’utilisent pour contrer les douleurs d’articulations et les douleurs musculaires… Puis l’usage du baume du tigre s’étendit dans bien d’autres domaines et applications tout en s’imposant sur le marché mondial.

Effets secondaires et précautions d’usage

Utiliser du baume du tigre n’est pas anodin, comme tout remède composé de principes actifs. Nous verrons dans un premier temps, pour illustrer notre propos, que le baume du tigre original est interdit à la vente en France. Nous verrons ensuite les précautions à adopter afin d’éviter les effets secondaires.

Le Baume du tigre interdit en France ?

Il court sur Internet la rumeur selon laquelle le baume du Tigre serait interdit en France. C’est vrai et faux à la fois. En réalité, le tiger balm tel qu’il est produit à Singapour est réellement interdit en France en raison de sa teneur en camphre de 25% Le camphre présente en effet des effets secondaires, notamment des convulsions chez les plus jeunes. C’est pourquoi il existe une version de cet onguent spécifique à la France avec seulement 11 % de camphre dans sa composition.

Les contrindications du baume du tigre

Le baume du tigre étant composé d’huiles essentielles assez fortes, son usage est déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes. Il en est de même s’agissant des enfants. Comme vu plus haut, le camphre peut être à l’origine de convulsions, tout comme la menthe poivrée.

A noter que le baume du tigre aurait également tendance à annihiler les effets d’un traitement homéopathique.

Comment utiliser le baume du Tigre ?

Ce baume n’est à utiliser qu’en usage externe. Il n’est pas fait en effet pour être ingéré ou pour être en contact avec les muqueuses. Donc gare aux frictions près de la bouche, des yeux et toute autre surface sensible. Evitez également les peaux irritées et les plaies. Plus généralement, il convient avant toute application de lire les précautions d’emploi indiquées sur l’emballage et la notice de ce produit.

Comment utiliser le baume du tigre ? Tout simplement en prélevant dans le pot une mini noisette avant de l’étaler entre ses doigts. Puis on frotte avec l’onguent l’endroit du corps souhaité, en adoptant des mouvements circulaires jusqu’à ce que ça chauffe. Puis on laisse le pouvoir analgésique du baume faire le reste. Ça chauffe au départ grâce à l’action du camphre, puis l’on obtient une sensation de fraicheur grâce au menthol et à l’huile de cajeput contenu dans ce remède asiatique. Il ne s’agit donc pas ici de faire pénétrer le produit mais de le laisser agir en surface. En termes de fréquence, il est possible de renouveler l’opération jusqu’à 3 fois par jour. Au-delà, les principes actifs risquent d’irriter la peau.

En cas de rhume, il est aussi possible d’utiliser le baume du tigre en inhalation. Ici encore, il suffit de prélever une noisette de l’onguent et de la placer dans un bol d’eau bouillante, puis d’inhaler en plaçant sa tête au-dessus du bol, recouverte d’une serviette. Il convient toutefois de se protéger les yeux, car le camphre et la menthe piquent un peu !

Après avoir utilisé l’onguent, il est nécessaire de se laver les mains et de bien vérifier qu’aucune trace du produit ne soit coincée sous les ongles. Le moindre contact accidentel avec les muqueuses, notamment les yeux, peut s’avérer très douloureux !

Attention aux faux baumes du tigre – Les contrefaçons

Il existe sur le marché des baumes du tigre de contrefaçon. Ces derniers sont à éviter pour le soin de notre santé en raison de leur composition inconnue. Il convient donc d’acheter ce remède asiatique dans des boutiques spécialisées ou des pharmacies afin d’éviter toute erreur.

Il est également possible d’en acheter en ligne. Il demeure toutefois nécessaire de vérifier que ces baumes soient bien distribué par Cosmédiet ou un autre distributeur officiel.

Tiger balm rouge et blanc
Baume du tigre – Photo: Steffen Buus Kristensen Licence CC BY SA 3.0 (Wikipédia)

Baume du Tigre Blanc ou rouge, des bienfaits différents

Ce remède chinois est décliné principalement sous deux formes : le baume du tigre blanc et rouge.

Il existe également un baume du tigre vert servant à lutter contre la cellulite. Un produit assez rare en France ! A ce propos, il existe également un tel remède made in France, le baume des Titans, que nous vous présenterons ci-après avec les autres versions, après nous être penchés sur la composition du baume du tigre.

 

Composition du baume du tigre : ingrédients et bienfaits

Les Tiger balms blanc et rouge contiennent quasiment les mêmes principes actifs à des proportions différentes. Voici une liste non-exhaustive des ingrédients entrant dans leur composition, ainsi que leurs bienfaits.

  • Camphre : issu de la distillation du camphrier, le camphre présente des vertus thérapeutiques en raison de son caractère anti-inflammatoire, antiseptique et analgésique.
  • Menthol et menthe poivrée : atténue les douleurs et décongestionne
  • Clou de Girofle : vivifie et atténue les douleurs. Ce n’est pas pour rien que cet ingrédient est employé comme anesthésique et analgésique par les dentistes.
  • Huile essentielle de cajeput : décongestionne
  • Huile de cannelier pour le baume rouge (c’est cet ingrédient qui lui donne cette teinte) : un ingrédient tonifiant !
  • Eucalyptus pour le baume blanc : rôle anti-inflammatoire
  • Un fixateur comme de la vaseline ou de la paraffine.

 

Baume du Tigre blanc

Le baume du tigre blanc est quasi similaire au rouge, mais comprend davantage de menthe poivrée et d’eucalyptus. On l’utilise notamment pour les affections suivantes :

  • Sinusite, rhumes, états grippaux, nez bouché… Le baume du tigre blanc peut dans ce cas être appliqué sur le dos ou la poitrine
  • Piqûre d’insectes,
  • Migraines, maux de tête : traiter en appliquant le baume sur les tempes.

 

Baume du Tigre rouge

Le baume du tigre rouge constitue la version la plus connue, mais aussi celle préférée des sportifs et des personnes souffrant de douleurs d’origine musculosquelettique. Il apaise en effet les douleurs au niveau des muscles et des articulations.

On l’utilise notamment pour se détendre après un effort ou pour échauffer les muscles. Il est également prisé pour les maux suivants :

  • Torticolis
  • Inflammations musculaires,
  • Douleurs articulaires

Le baume vert : la lutte contre la cellulite

Autre version de ce remède chinois, le baume du tigre vert est plus difficilement trouvable en France. La raison de cette rareté réside dans son taux élevé de camphre. Ce type de baume comporte également du menthol et des herbes destinées au drainage de la peau, à la lutte contre la rétention d’eau et à la cellulite.

Le Baume des Titans, un Tiger Balm français et bio

Les laboratoires français Bimont a mis au point une version de baume du tigre blanc et rouge 100% français et bio.

Dénommé « Baume des Titans », cet onguent présente les mêmes bienfaits, mais évite les effets secondaires (irritations, brûlures…). Vendu en sticks pour en faciliter l’utilisation, le baume des titans comporte moins de camphre, mais fait entrer dans sa composition de nouveaux ingrédients, comme l’arnica, la cannelle, le romarin et de la vaseline bio.

En savoir plus sur le baume des titans : site web du labo Birmont 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.