Survivre-à-leffondrement-économique-Piero-San-Giorgio

Survivre à l’effondrement économique – Un livre de Piero San Giorgio

Piero San Giorgio a été pendant plus de 20 ans responsable des marchés émergents d’Europe de l’Est, du Moyen-Orient et d’Afrique dans l’industrie des hautes-technologies. C’est en 2005, qu’il commença à étudier la collapsologie, les causes d’un effondrement brutal de l’économie et ses effets à court, moyen et long terme. Fort de ses recherches et de ses constats, il débuta sa préparation que l’on peut qualifier de « survivaliste » avant de se mettre à l’écriture. C’est ainsi que naquit « survivre à l’effondrement économique ». Un ouvrage très complet faisant figure d’ovni dans le milieu. Il tient à la fois de l’essai économique et du manuel de survie.

Piero San Giorgio a également écrit:

Retrouvez ici notre sélection de livres dans la thématique débrouille, survie et rando pour tous les publics

Survivre à l’effondrement économique : résumé

La fin de notre monde est proche… L’hiver arrive !

Ce livre de 400 pages nous propose en guise d’introduction un portrait brossé de notre société de consommation et des risques qu’elle comporte. Des risques qui sont en passe de se réaliser : crise écologique, crise climatique, crise énergétique, crise de la monnaie, mal être ambiant, inégalités exacerbées… Sans parler des catastrophes naturelles et autres dangers qui nous guettent, à l’instar des pandémies. La fin du monde annoncée depuis la nuit des temps est-elle proche ?

En tout cas, il s’agira, au mieux, de la fin de notre monde, celui que nous le connaissons. Et pour traverser ces crises, mieux vaut être préparé.

La préparation à la crise

Piero San Giorgio nous révèle en seconde partie ses méthodes préparatoires visant à affronter les difficultés prochaines. « Survivre à l’effondrement économique » nous propose un plan d’action, des liste d’équipements à acquérir et le matériel à stocker, les liens sociaux à tisser… On y apprend à concevoir un sac d’évacuation, mais également à réfléchir à la conception d’une BAD (Base Autonome Durable). Un concept qui tient moins du bunker survivaliste que de la maison autonome et durable permettant d’assouvir nos besoins physiologiques, d’assurer notre sécurité… et de nous permettre de nous accomplir en retournant aux sources !

Une lecture indispensable devenue best-seller, bourrée d’infos. Un livre que sauront apprécier les survivalistes en herbe et les preppers chevronnés, ou toute autre personne plus ou moins en recherche d’autonomie.

Disponible en version classique (édition 2011) ou en version « combat » (édition 2017).

Présentation de l’éditeur « Retour aux sources »

« Dans « Survivre à l’effondrement économique », Piero San Giorgio dresse un réquisitoire démontrant l’effondrement économique inéluctable de nos sociétés. En effet, la raréfaction des ressources (pétrole, matières premières, eau douce, etc.) s’accélère depuis quelques années et ne peut conduire, selon l’auteur, qu’à des conflits entre grandes puissances pour capter les ressources encore disponibles, et conduira certainement les personnes au sein d’une même société à se piller les uns les autres.

Il existe une solution pour se protéger et protéger sa famille contre les pénuries à venir: créer sa BAD (Base Autonome Durable) et stocker en quantité les produits de première nécessité. Ce livre en deux partie est d’abord un traité économique montrant de façon implacable que nous avons déjà dépassé le « pic de tout ». Ensuite, dans la deuxième partie, l’auteur développe un manuel pratique pour installer une BAD – un lieu de survie autonome en énergie et en approvisionnement d’eau douce, pouvant produire les denrées de base nécessaires à l’alimentation familiale. »

Bad Business Collage Crisis
PublicDomainPictures / Pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.