One-pot-pasta: la cuisson des pâtes ultra tendance!

One-pot-pasta, quesaco ? Il s’agit d’une méthode tout simplement révolutionnaire et géniale de cuisson de pâtes, pleines d’avantages. Ce concept permet en effet de gagner un temps fou, de manger des plats savoureux et sains, le tout en faisant de sérieuses économies de vaisselle, et donc d’eau ! Alors, prêt à passer en mode one-pot-pasta ? C’est parti !

Avec la débrouille, retrouvez également de nombreuses recettes, trucs et astuces de cuisine et bien plus encore!

Qu’est-ce que le one pot pasta ?

On appelle également ce concept le « one-pan-pasta » que l’on peut traduire par « pâte en cocotte » ou « casserole de pâtes tout-en-un ». Il s’agit de mettre un fond d’eau dans une casserole, une sauteuse ou une cocote, d’y mettre des pâtes, mais aussi tous les ingrédients souhaités, préalablement coupés en morceaux. Oui, vous avez bien lu : tous les ingrédients avec les pâtes ! Le tout cuit ensemble, et en un quart d’heure, lorsque le fond d’eau s’est évaporé, c’est prêt ! Ingénieux, non ? Un brin sceptique tout de même ? Essayez pour voir ! C’est simple, rapide original et économique.
Il est possible, avant cuisson, d’ajouter un peu de sel. Pour ce qui est des sauces éventuelles ainsi que du fromage, il convient de les rajouter après.

Spaghetti Noodles Pasta Glass Food
Security / Pixabay

Les origines de la méthode

L’idée nous vient d’outre-Atlantique. C’est en effet en Amérique qu’est né le one-pot-pasta, concept popularisé par Martha Stewart. Cette femme d’affaires ayant construit un véritable empire médiatique durant les années 1990 avec son magazine et son programme TV nommés Martha Stewart Living n’est plus à présenter dans le nouveau monde!

Sa spécialité ? Le « bien vivre chez soi ». On y parle donc de déco, de feng shui, de jardinage… et de recettes de cuisine. C’est au travers de ses conseils culinaires qu’elle propose le one-pot-pasta. Le principe ? Jeter dans une sauteuse une poignée de pâtes et une série d’ingrédients (au choix) coupés en petits morceaux, un peu d’eau… On met le tout à feu moyen à peine un quart d’heure et c’est prêt à déguster. Une recette ressemblant à la cuisson des pâtes par absorption façon risoto, mais avec tous les ingrédients en prime (et sans huile).

Les avantages du one pot pasta

  • Gain de temps : il suffit généralement que de 5 minutes pour couper plus ou moins finement vos ingrédients. Vous laissez cuire 15 minutes en faisant autre chose sur le côté, et c’est prêt. Avec la méthode traditionnelle, il faut déjà 10 minutes pour faire bouillir de l’eau, 10 minutes pour la cuisson, et ce, juste pour les pâtes ! Il faut en plus cuisiner les ingrédients sur le côté et donc, l’opération prend vite une demi-heure. Résumé, cette technique est parfaite pour les flemmards !
  • Moins de vaisselle. Là, on gagne non seulement du temps, mais on économise aussi de l’espace dans la cuisine, on évite une corvée supplémentaire et on limite sa consommation d’eau. Car ici, outre les couverts, il n’y a qu’une planche à découper et une sauteuse à laver. Avec d’autres méthodes traditionnelles, vous pouvez aisément ajouter une à deux poêles et quelques saladiers…Sans compter l’égouttoir. En effet un one pot pasta réussi ne s’égoutte pas. L’eau s’est en effet quasi totalement évaporé et le reliquat s’est transformé en sauce…
  • On cuisine vite, mais sainement. En effet, cette méthode prend quasiment autant de temps que de dégeler un surgelé. Sauf que vous mangez un plat complet et gourmand composé de produits frais de saison… Et quelle joie de préparer la viande et les légumes sur la planche à découper… On renoue véritablement avec la cuisine !
  • C’est bon ! En effet, les pâtes s’imprègnent totalement du jus des légumes et de la viande (ou du poisson). De plus, les plats sont crémeux. En effet, l’amidon des pâtes se mélange avec le reste de la préparation pour ajouter davantage d’onctuosité.

Conseils pour réussir ses plats de pâtes « tout-en-un »

Pour ne pas rater ses pâtes one pot pasta, il convient de :

  • Faire attention à la quantité de pâtes afin que ce ne soit pas trop long à cuire voire trop bourratif. 100 grammes par personne est une moyenne convenable.
  • Éviter les pâtes trop fines (risque de faire de la bouillie) ainsi que les pâtes complètes ou semi-complètes (trop longues à cuire). Le must : des spaghettis coupés en deux. Sacrilège dites-vous ? C’est tout de même nécessaire afin que tout puisse rentrer dans la sauteuse.
  • Le fond d’eau doit être suffisant pour tenir 1/4 d’heure à 20 minutes. Si vous n’en avez pas mis assez, rajoutez en 10 cl max au fur et à mesure et observez.
  • A contrario, ne mettez pas un litre d’eau. Le risque : en un quart d’heure, rien ne sera cuit et, qui plus est, il restera trop d’eau dans la sauteuse. Plat insipide voire immangeable assuré !
  • Les one-pot-pasta cuisent en autonomie, mais il convient de remuer toutes les 4 minutes afin que la préparation n’accroche pas le fond de la casserole.
  • Les sauces s’ajoutent dans l’assiette, tout comme le fromage. Si vous cuisez le fromage dans la sauteuse, bonjour pour la laver !
  • Petit conseil : pour davantage d’onctuosité, il est possible d’ajouter deux cuillères à soupe de crème fraîche.

Des idées de recettes de one-pot-pasta

Les livres et sites de cuisines recèlent une multitude de one pot pasta différents. Ces recettes vous permettant de vous nourrir sainement en diversifiant vos plats ainsi que de régaler vos convives.
L’avantage, c’est qu’il y en a pour tous les goûts car ce plat peut se décliner indéfiniment: one pot pasta carbonara, bolognaise, aux épinards, tomate-basilic, chorizo-poivron, poulet-curry, saumon, oignon-tomate… Recettes carnivores, veggie, végan…Tout plat de pâtes peut être revisité de cette façon !

N’hésitez pas à laisser en commentaire vos recettes préférées de one-pot-pasta !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.