Check list voyage: Les bagages à emporter

Les essentiels du globe-trotter: la check list voyage

Voyager léger, optimiser sa valise : la check-list voyage.

Quand on part en voyage, nous avons toujours tendance à surestimer notre capacité d’emport. La préparation des bagages ressemble alors à un déménagement… Mais ironiquement, certains accessoires indispensables manquent à l’appel dans la valise une fois arrivé à destination !

Voici une petite check –list voyage des incontournables qu’emportent les vacanciers, campeurs et autres routards avisés.

Valise, voyage et habillement

Pour le voyage, inutile d’emporter la garde-robe ! Optez pour une paire de chaussures polyvalentes ainsi que pour des vêtements techniques à séchage rapide, tout en prévoyant de faire des lessives sur place. Faute de pressing, les plus débrouillards se contenteront d’un lavabo, d’un radiateur et/ou d’une corde à linge de fortune… Astuce à ce propos : certains hôtels ou auberges de jeunesse suppriment les bouchons de lavabo afin d’éviter les débordements.

Pour réaliser vos lessives à la main, munissez-vous donc d’un bouchon de lavabo flexible. Un accessoire à ajouter sans hésiter à sa check-list voyage. C’est léger, cela coûte moins de deux euros, et ses services sont nombreux! Un petit paquet de lessive en feuilles est également à prévoir. Attention toutefois si vous prenez l’avion. Certaines loi interdisent le transport de ce produit, même en soute.

Autre astuce pour les vêtements : enfermez-les dans un sac étanche compressible afin de gagner de la place et bénéficier quoiqu’il arrive de vêtements secs. Ce n’est pas un luxe lorsque la météo est capricieuse. Afin de gagner de la place, n’hésitez pas également à rouler vos vêtements façon ranger packing et munissez-vous de house en forme de cube afin de ranger vos rouleaux.

Bien sûr, votre destination dictera le contenu de la garde robe. Pour plus de polyvalence, prévoyez un coupe-vent déperlant ou imperméable façon K-way (prend peu de place) et de sous-vêtements thermiques.

La check list voyage optimale pour plus de 3 jours en termes de vêtements en prévoyant les lessive et le roulement :

  • 3 T-shirt techniques ne nécessitant pas de repassage,
  • Deux pantalons de rando extra légers pouvant se transformer en short,
  • 4 jeux de sous-vêtements standards,
  • Un sous-vêtement thermique haut et bas,
  • K way,
  • Pull en laine (sèche rapidement!)
  • Gilet technique en polaire.
  • Sur vous, une doudoune peut vous permettre de braver les froidures, tout comme une paire de gants et un bonnet (inutile en Equateur !;-))
List bagage - 7089643 / Pixabay
Check list voyage: valise et bagages – 7089643 / Pixabay

Check list voyage: les valeurs et documents administratifs

Dans la check list voyage, il faut veiller à ne pas oublier de quoi décliner son identité, passer les frontières et payer.

Papiers divers, passeport, visa, CNI, confirmations de réservation, moyens de paiement… Tout cela reste sur soi, dans une pochette secrète.

Il est en outre recommandé de conserver une copie numérique de vos documents administratifs dans votre messagerie électronique ainsi que sur une carte SD conservée dans un autre endroit que le portefeuille. Les fichiers numériques seront bien entendu cryptés afin de protéger vos données personnelles. Dans certain pays, il est de surcroît recommandé d’avoir sur soi quelques photos d’identité.

Par ailleurs, afin d’éviter de tout perdre lors d’un vol ou d’un racket, prévoyez un portefeuille dans lequel vous conserverez que quelques dizaines d’euros maximum. Il fera office de leurre pour les voleurs qui vous laisseront (espérons) tranquille une fois le butin dérobé, sans vous placer dans un embarras extrême.

Check list administratif et moyens de paiement bagage
Ne pas oublier son passeport, l’argent et le kit administratif dans ses bagages – Chebanoo_Natasha / Pixabay

Les ablutions : faire sa toilette en voyage

En matière de toilette dans la check list voyage: le minimum, rien que le minimum ! La trousse de toilette de voyage ne comprendra que des accessoires et des produits d’hygiène format mini, un savon de Marseille polyvalent et deux serviettes microfibre, sans oublier le papier toilette et les lingettes nettoyantes.

Ces dernières peuvent rendre bien des services en pleine nature en cas d’absence d’eau.

Concernant les serviettes microfibres, celles-ci sont ultra-compactes mais sèchent difficilement. Il faut donc en prévoir une paire.

Le papier toilette sera conservé dans un sac étanche façon ziplock afin de le préserver. Idem pour le gant de toilette, le savon et la serviette mouillée dans l’attente de la sécher. Cela permettra de ne pas tremper les autres affaires et avoir un sac sentant le moisi au bout de trois jour.

La pharmacie de voyage

Outre les médicaments personnels (accompagnés des ordonnances) et l’incontournable crème solaire, une trousse de premiers secours n’est pas un luxe dans sa check list voyage. Elle comprendra une liste de numéros d’urgence et le nécessaire « bobologique » traditionnel, tout en étant adaptée aux risques auxquels vous serez confronté. Prévoyez également un kit spécifique aux traumatismes plus graves pouvant survenir dans un lieu isolé (coussin hémostatique…).

Entre autres, prévoyons : un petit livret de premiers secours, des pansements classiques, des pansements anti-brûlures, des pansements « seconde peau » pour les ampoules, des médicaments standards (attention, l’automédication peut être dangereuse, même avec des médicaments vendus sans ordonnance : aspirine, antihistaminique pour les allergies, médicaments contre la constipation ou au contraire, contre les diarrhées (la fameuse tourista!), pastilles de purification d’eau au chlore de type micropure, talc pour les pieds, crème à l’arnica pour les douleurs musculaires, solution anti hémoragique pour les gros problèmes (coussin hémostatique, pansement israélien, Quick Clot…)…

La check list voyage du quotidien

Votre smartphone (et son chargeur !) sera sans doute un allié précieux, à l’instar de la batterie externe. Combien de fois est-on confronté à une panne de batterie fâcheuse en voyage ? Les conséquences sont parfois dramatiques : plus de téléphone en cas d’urgence, plus de GPS, plus de réservation en ligne…

Un jeu d’embouts permettra en outre à cette dernière de recharger la tablette et l’appareil photo avec le même chargeur. Pensez également à la pochette anti-choc pour le smartphone et éventuellement, à un forfait international avec un minimum d’Internet.

D’autres accessoires ne sont pas à négliger :

  • Lampe torche,
  • Cadenas TSA,
  • Quelques sacs de congélation apportant une protection étanche à vos appareils électroniques,
  • Un mini-kit de couture/réparation ( 2m de duck tape ou gros scotch toilé enroulé autour d’une vieille carte de fidélité rigide, fil bouton, un lacet de rechange, aiguille, mini ciseau, super glue et petit tube de colle néoprène,
  • Couteau suisse ou multitool (en soute dans l’avion !), 
  • Un jeu de piles, 
  • Adaptateur électrique international,
  • Gourde,
  • Bloc-notes et stylo…
  • Pour le divertissement, cartes à jouer et jeux de société de poche rejoindront quelques livres dans la valise. A ce propos, une liseuse de type Kindle vous permettra d’emporter une véritable bibliothèque pour une centaine de grammes.

Un traducteur universel pour parler à l’étranger

Pour vous débrouiller à l’étranger, un guide de communication universel vous permettra de faire tomber la barrière de la langue. Un guide de conversation universel, c’est génial pour parler toutes les langues du Monde sans connaitre un seul mot ! Il s’agit d’un livre comportant des dessins et pictogrammes classés par thèmes. Il suffit de pointer du doigt le dessin en question pour exprimer un besoin ou une idée sans connaître la langue de votre interlocuteur.

Certaines applications peuvent également vous aider à dépasser la barrière de la langue.

Un second sac pour les balades quotidiennes

Il sera peu commode de vous promener au quotidien avec un gros sac de voyage, muni ou non de roulettes. Le mieux est de prévoir dans sa check list voyage un sac à dos léger et pliable dans la valise. Ce dernier vous accompagnera dans les petites excursions quotidiennes, mais ne sera bien entendu pas adapté aux longues randos.

Une autre solution si vous prenez l’avion et que vous disposez d’un bagage en soute : opter pour un sac à dos en cabine, répondant aux exigence en termes de poids et de gabarit de la compagnie aérienne. Le but reste bien sûr de voyager léger, mais, selon la longueur du voyage, la destination et les excursions sur place, un minimum de matériel est tout de même nécessaire.

Autre solution pour les voyageurs légers : adopter un sac modulable, qui, par un système de fermeture éclair, permet d’être compressé ou décompresser et de gagner ou réduire le volume de quelques dizaines de litres.

randonnée
Le petit sac de rando à mettre dans sa check list voyage – Ver_Ena / Pixabay – Ver_Ena / Pixabay

Les bagages pour la rando

Si vous comptez vous promener dans des lieux reculés, deux précautions valent mieux qu’une… Il peut paraître complètement farfelu de faire figurer dans sa check list voyage un sac de couchage ultraléger, un tarp pouvant servir d’abri, de la corde, un moyen de filtrer et de traiter l’eau, un briquet et une boussole… Néanmoins, une petite excursion peut parfois prendre une drôle de tournure !

Enfin, avant même de regrouper vos affaires, il est pragmatique de se fixer une limite en termes de poids et d’encombrement, tout en accordant une attention particulière au confort offert par la bagagerie.

Retrouvez ici la check list voyage pour partir en rando en Thailande ou au Kenya.

Retrouvez également ici nos articles sur les voyages et les modes de déplacement alternatifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.