Un jardin pour se nourrir

Halte au gazon ! Je veux un jardin qui nourrit

Avec le retour des beaux jours, notre jardin engazonné nourrit notre impatience. Vivement que les températures puissent nous permettre de profiter de cette étendue de pelouse que nous souhaitons impeccable ! Les enfants pourront enfin y dépenser leur énergie tandis que nous multiplierons les pique-niques et les bains de soleil ! Toutefois, entretenir un gazon n’est pas une mince affaire et peut même devenir énergivore et chronophage. Peut-être est-il temps de limiter la surface allouée à celui-ci dans le but de développer un jardin qui nourrit dans tous les sens du terme !

Tondeuse à gazon manuelle
Fini l’entretien du gazon avec un jardin qui nourrit Counselling / Pixabay

Un jardin qui nourrit la famille

Première bonne raison de créer son potager : nourrir sa famille avec des produits frais, sains et de saison. Quel plaisir de cueillir des plantes aromatiques au pas de sa porte ! Quelle joie de récolter ses fruits et ses légumes, de les cuisiner, de les déguster ou de les mettre en bocaux ! Vous rêvez d’un jardin nourricier comme la majorité des français ? Si vous disposez d’un terrain, il est temps de rendre arable cette surface, de planifier votre calendrier des plantations et de passer à l’action. Inutile toutefois de s’enflammer. Cultiver son jardin prend du temps et il est probable que vos premiers essais se concluront par un échec. C’est comme cela que l’on apprend ! Alors commencez petit avec quelques mètres carrés avant d’agrandir votre potager les années suivantes, au fur et à mesure que votre expérience se renforcera.

Un jardin qui nourrit Mère Nature

La suppression des bocages, la présence prépondérante de surfaces engazonnées, l’utilisation massive de produits agro-chimiques… Autant de facteurs perturbant les chaînes alimentaires et détruisant la biodiversité ainsi que nos écosystèmes. Il est temps de transformer votre propre jardin en petit paradis terrestre où s’épanouissent faune et flore. Cultivez un potager sain, créez votre petit verger, transformez un gazon inutile en prairie sauvage et fleurie… Et la Nature revit ! Bonus : l’explosion de couleurs et de senteurs caractérisant un jardin diversifié maintiendra toujours votre moral au beau fixe !

Maison à insectes
Hôtel à insectes manfredrichter / Pixabay

Un jardin qui nourrit l’esprit des enfants

Soit, les enfants adorent disputer une partie de ballon sur un beau gazon, mais le jardin peut leur réserver bien d’autres activités qui nourriront leur esprit. Rien de tel, par exemple, qu’un jardin varié pour apprendre in vivo les sciences naturelles, comprendre les saisons, reconnaître les plantes et les insectes… Par ailleurs, n’hésitez pas à planter quelques arbres, à conserver un espace « sauvage » et à laisser un peu de « pagaille ». Cette zone, propice à l’éveil de l’imaginaire, accueillera bien vite une cabane et se transformera tantôt en jungle tropicale, tantôt en île déserte, selon le jeu du jour !

Un jardin qui nourrit le lien social

Jardiner avec les enfants renforce sans conteste la bonne entente au sein de la famille. Il en est de même entre voisins au travers la pratique du troc. Un panier de légumes contre des œufs, quelques barquettes de fraises en contrepartie d’un don de fumier… Rien de tel également qu’un jardin partagé ou la mise en commun d’outils pour créer du lien !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.