Vive les travaux printaniers!

Les beaux jours commencent à poindre et la saison des travaux va démarrer pour bon nombre, si ce n’est déjà fait. Que l’on se lance dans un projet de construction ou « tout simplement » de rénovation, le printemps se révèle être la période idéale pour se mettre à l’ouvrage! Outre les températures favorables, les journées s’allongent et le chant des oiseaux mêlé à la nature verdissante maintiennent votre moral au beau fixe… Vous voici dans des conditions parfaites pour prendre les choses en main !

Mais, comme chacun le sait, la bonne volonté seule ne suffit pas. Il est également nécessaire de posséder certaines compétences, les outils adéquats et, ne l’oublions pas, les matériaux adaptés!

Tenez, parlons-en des matériaux : avez-vous pris le temps de vous pencher réellement sur la question ?

Les travaux du sol

Tout d’abord, commençons par les sols… Sur quoi votre choix va-t-il se porter ? Le carrelage, pour la solidité, la moquette pour le confort, la fibre végétale pour l’atténuation des sons ou le parquet massif pour l’esthétique? Ou peut-être allez-vous jeter votre dévolu sur un béton ciré, pour sa résistance et sa facilité d’entretien ? Gardons à l’esprit que le sol, outre sa contribution au style de votre intérieur, doit avant tout répondre à vos besoins et s’adapter à votre mode de vie. Vous regretterez votre carrelage blanc lorsque vos chères petites têtes blondes rentreront les souliers crottés. Il en est de même pour la moquette, si vous possédez un compagnon à quatre pattes !

Travaux du printemps et les murs et cloisons

Vous comptez vous attaquer aux murs ? Une nouvelle fois, un nombre pléthorique de choix s’offre à vous ! Vous pouvez adopter la brique classique, la pierre ou le parpaing. Vous avez également la possibilité de vous tourner vers de nouveaux matériaux à fort pouvoir isolant, tels que la brique Monomur ou la Thermopierre, sans compter le bois, de plus en plus plébiscité ! Une fois le gros œuvre achevé, il vous est possible d’enduire les murs, de plâtrer, de tapisser, de peindre, de carreler… Vous pouvez également laisser la brique à nu ou opter pour des briques de parement, afin de donner à votre séjour des airs d’« estaminet flamand », le must si accompagné de poutres apparentes! Mais la réflexion doit précéder l’achat et la luminosité de la pièce, sa superficie ou la hauteur sous plafond, sont autant de paramètres à prendre en considération!

Photo d'un mur en ancienne brique vintage
Travaux printaniers et murs: la brique jaune revient à la mode – KEREM_TASER / Pixabay

Travaux printaniers et toiture

Après le sol et les murs, parlons de la toiture. Peut-être a-t-elle tout simplement besoin de faire peau neuve, auquel cas, vous pouvez opter pour l’esthétisme des tuiles classiques ou pour le charme de l’ardoise. La facilité d’entretien vous poussera éventuellement à choisir une couverture en zinc… Mais sachez que la tendance actuelle est aux toitures végétalisées ou à la tuile de verre ! Il se peut encore que votre logis ne soit qu’au stade de la conception : vous laisseriez-vous séduire par une toiture « à la Mansart », que l’on retrouve bien souvent dans les marais ou dans les campagnes flamandes? Ce style, très pittoresque, augmente de surcroit la surface habitable. Des arguments qui ont su en convaincre plus d’un ! Attention toutefois, avant d’entreprendre quoique ce soit, veillez à rester en conformité avec les règles locales !

Travaux de toiture et tuiles
Au printemps, on lance les travaux du toit ! mufidpwt / Pixabay

Sans plus attendre, nous vous laissons à vos outils !

Les travaux printaniers riment également avec grand ménage de printemps. Retrouvez ici comment organiser le nettoyage printanier à la maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.