fruit-Silviarita - Pixabay

Durée de vie des fruits frais et techniques de conservation

Quelle est la durée de conservation de tel ou tel fruit ? Comment les conserver frais plus longtemps ? Pour faire le plein de vitamines et autres nutriments, rien de tel que les fruits frais ! Sauf qu’à peine achetés… Surprises ! Ceux-ci ramollissent voire deviennent carrément moisis en quelques jours ! Comment faire pour les conserver plus longtemps ?

Nous entreverrons tout d’abord quelques méthodes classiques de conservation et quelques astuces particulières d’entreposages permettant de conserver la fraîcheur des fruits. Parmi celles-ci, le réfrigérateur rend bien des services ! Nous nous pencherons ensuite sur la durée de conservation des fruits placés au réfrigérateur ou à température ambiante avant de nous attarder enfin sur les autres techniques de conservation des fruits telles que la congélation, la mise en conserve/bocal, la conservation au sucre (fruits confits, confitures, gelées, pâtes de fruit, sirop…) sans oublier les conserves au sel ou à l’huile.

Fruits en conserve – CSU-Extension – pixabay

Avec la débrouille, retrouvez également de nombreuses recettes, trucs et astuces de cuisine et bien plus encore!

La conservation des fruits au réfrigérateur

Le réfrigérateur, qui s’est démocratisé dans les foyers à partir des années 1950, est décidément une super invention qui a bien vite su supplanter le garde-manger !
Celui-ci comporte un bac à fruits & légumes rendant bien des services en matière de conservation de ces denrées. En effet, grâce à une température aux environs de 6°C, les fruits voient leur processus de décomposition fortement ralenti. Toutefois, cette fraîcheur ne fait pas tout. En effet, si certains fruits peuvent rester très longtemps au frigo, d’autres dépériront tout de même au bout de deux jours.
Afin de maximiser cette conservation, veillez à conserver les fruits dans leur emballage d’origine, Ce conseil vaut notamment pour les petits fruits devant être consommés très vite (en quelques jours). Une astuce bien utile dans ce cas de figure : percer les sacs plastiques dans lesquels les fruits sont enfermés. Pourquoi ? Tout simplement pour éviter la condensation et l’humidité qui accélérerait la décomposition et la moisissure. De surcroît, un fruit a besoin d’oxygène pour arriver à maturation.

Fruits au réfrigérateur – Mohamed Hassan – Pixabay

Les fruits à conserver au frigo très peu de temps

Certains fruits se conservent peu. En effet, s’ils sont laissés à l’air libre, ils se détériorent en deux temps trois mouvements. Mieux vaut alors les manger tout de suite ou les laisser un, deux ou trois jours au frigo maximum. C’est le cas des fruits fragiles comme les fraises, les framboises, les mûres et les groseilles mûres. D’autres peuvent être conservés plus de temps encore, jusqu’à 5 jours. C’est le cas pour les cerises, la rhubarbe, le raisin, les avocats et les abricots mûrs, les pêches, les prunes et les nectarines mûres, les ananas…

Les fruits tenant plus longtemps au réfrigérateur

Certains fruits vont pouvoir tenir plus longtemps au frigo, comme le pamplemousse (2 semaines)… Également, les mangues, les kiwis, les melons et les poires arrivés à maturité peuvent se conserver près de 8 jours. Les agrumes et les pommes tiennent encore davantage de temps.

La conservation et la maturation des fruits à température ambiante
Certains fruits préfèrent mûrir à température ambiante. En effet, une température de 20°C permettent pour certains fruits un mûrissement uniforme. Ce n’est qu’une fois à maturité que l’on peut les stocker au réfrigérateur afin de les garder frais plus longtemps.

C’est le cas pour les :

  • Bananes, avocats (2 jours en moyenne à température ambiante),
  • Prunes, mirabelle, poires, pêches, brugnons, nectarines, melons… (4 jours en moyenne à l’air libre).
  • Abricots (5 jours)
  • Kiwis, citrons et mangues (une dizaine de jours)
  • Bon nombre d’agrumes (Entre une et deux semaines). C’est pourquoi les oranges, les mandarines et les clémentines demeurent souvent dans la corbeille… Et sont mangées bien avant que la mise au frigo ne soit nécessaire !
  • Les pommes : jusqu’à un mois à température ambiante, mais bien plus longtemps encore dans une cave à légumes ou tout autre endroit sec, sombre et frais.Certaines pommes, selon l’endroit de stockage, peuvent être stockées plus de 8 mois ! A surveiller toutefois… Une fois au frigo, les pommes sont capables de tenir un peu plus de trois semaines.

Bien sûr, toutes ces durées sont données à titre indicatif. Chacun se fiera davantage à sa vue, son toucher et son odorat pour déterminer si oui ou non un fruit est mûr, « vert » ou impropre à la consommation !

Mûrissement rapide dans le frigo avec une pomme

Il est possible, bien entendu, de faire mûrir les fruits jeunes dans le frigo, mais cela prend davantage de temps et peut déboucher sur un fiasco. Le mûrissement peut ne pas être uniforme. Résultat, un fruit peut être « vert » à) sa base et moisi sur le dessus, ou vice versa.

Si vous souhaitez accélérer le processus de mûrissement dans le frigo, une astuce de grand-mères a déjà bien fait ses preuves : placer vos fruits à proximité d’une pomme. En effet, la présence de pommes accélère le mûrissement des fruits et des légumes ! Au contraire, si vos fruits sont mûrs ou quasi, et que vous désirez les conserver plus longtemps, mieux vaut ranger les pommes dans un autre espace du frigo !

Nous pouvons expliquer cette astuce par le fait que la pomme est un fruit dit climatérique, c’est à dire qu’elle produit régulièrement une grande quantité d’éthylène et continue à mûrir après récolte. L’éthylène est un gaz incolore et inodore qui sera capté par d’autres fruits climatériques, ce qui a pour effet de les porter plus vite à maturité.

Il existe des fruits plus ou moins climatériques.

Parmi les fruits non ou peu climatériques, nous pouvons citer les :agrumes, cerises, fraises, raisins, ananas, framboises, mûres, myrtilles, pastèques

D’autres sont moyennement climatériques. Il s’agit des :bananes, figues, litchis, mangues, tomates…

Enfin, parmi les plus climatériques, citons les pommes, bien entendu, mais également les fruits de la passions, les abricots, avocats, brugnons, goyaves, kiwis, mangues, melons, nectarines, papayes, pêches, pommes, poires, prunes
Source : wikipedia

Le vinaigre blanc pour des fruits frais qui durent plus longtemps

Petite astuce de grand-mères : à peine récoltés, cueillis, ou achetés, rincer vos légumes dans un mélange d’eau et de vinaigre blanc. Cela permettra de les désinfecter et de limiter leur pourrissement, tout en leur apportant une odeur imperceptible pour nous, mais qui éloignera les insectes.

La congélation des fruits – solution pratique et économique

Si vous ne pouvez pas déguster rapidement vos fruits, mieux vaut les congeler. Il s’agit également d’une bonne stratégie si vous souhaitez manger des produits frais en toute saison à bas prix. Une solution bien économique ! En effet, les fruits d’été achetés l’hiver sont souvent chers, insipides et issus de pays lointains… Bonjour le bilan carbone ! Par contre, au congélateur, ils garderont leur saveurs et seront issus de productions locales et achetés au tarif « normal ». C’est tout de même mieux, non ?
Enfin, cette technique a été adopté depuis la naissance du congélateur par les fans de milk shakes glacés !;-)
Voilà, que des avantages ! Cela tombe bien, tous les fruits peuvent être congelés et ne perdent pas leur saveur lorsqu’ils sont consommés dans les 10 mois.

Pour congeler les fruits, n’hésitez pas à bien les laver au préalable et à les égoutter, avant de les congeler entiers ou coupés en morceaux. Afin de les protéger, un sac de congélation classique ou un « ziplock » fera l’affaire. Pour les petits fruits fragiles, comme les groseilles, les fraises… n’hésitez pas à les laisser une journée au congélateur étalés dans un plat avant de les placer dans un sachet de congélation. Cela évitera qu’ils ne collent entre eux et ne forment un amas indessoudable.
Bien sûr, afin de favoriser les rotations et de ne pas oublier ad vitam æternam des sachets dans le congélateur, mieux vaut placer une étiquette sur vos contenants. Celles-ci mentionneront le nom du produit congelé et la date de congélation.
Un bon rangement du congélateur et une bonne organisation peuvent être utiles également à une bonne rotation des stocks. Une seule devise : premier entré , premier sorti.

Les fruits conservés au sucre

L’emploi du sucre constitue une méthode de conservation ancestrale. Le sucre fait en effet partie des aliments non périssables car il se conserve très longtemps. De surcroît, son pouvoir hygroscopique en fait un très bon conservateur. Quesaco ? Ce terme scientifique signifie que le sucre absorbe à merveille l’humidité. Une molécule de sucre peut en effet fixer plusieurs molécules d’eau. Enfin, le sucre fait également figure d’exhausteur de goût. C’est pourquoi tout le monde l’aime !

L’emploi du sucre pour la conservation des fruits se réalise à chaud : c’est en cuisant légèrement que les fruits voient une partie de leur jus s’évaporer tandis que leur chair s’imprègne de sucre, empêchant le développement de bactéries.
Nous retrouvons l’emploi du sucre dans les méthodes suivantes de conservation de fruits. Il s’agit des:

Confitures – Silviarita – Pixabay

La conservation des fruits avec de l’alcool

Autre moyen utilisé de tout temps pour la conservation (à part celle de la santé!), l’alcool ! Rien de plus simple pour conserver ainsi les fruits : il suffit de les enfermer dans un bocal ou une bouteille, de préférence coupés si le fruit est gros afin que l’alcool puisse pénétrer ses chairs, et le tour est joué. Aucun micro-organisme ne se développe dans de l’alcool pour fruit (40°) ou tout autre alcool. Les recettes les plus courantes de conservation d fruit : les cerises ou les poires à l’eau de vie, le punch…

La conservation des fruits avec le sel : le cas du citron

Le sel était le frigo d’autrefois. Très prisé, il se vendait très cher et s’apparentait à une véritable richesse. C’est grâce à lui que l’on conservait le poisson, la viande, les œufs grâce à la salaison ou la saumure… Bizarrement et on n’y penserait pas aussi facilement, mais il en est de même pour les fruits, et notamment pour le citron.
En effet, il suffit d’entailler des citrons et de les enfermer quelques temps dans un bocal rempli de sel pour les assécher et prolonger leur vie de quelques mois. Cela a également pour effet d’apporter à cet agrume un nouveau goût qui se marie à merveille avec le côté acidulé.

Découvrir la méthode des citrons confits au sel ici.

Fruits en bocaux – justina nagy – Pixabay

La conservation des fruits à l’huile

L’huile d’olive ne constitue pas un conservateur en tant que tel, mais plutôt un fabuleux isolant qui met à l’abri les aliments des micro-organismes, de l’oxygène et des affres du temps. Bien qu’il ne soit pas courant de conserver ses fruits à l’huile d’olive, citons toutefois le cas des tomates séchées. Car oui, n’en déplaise à certains, la tomate est bel et bien un fruit !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.