Bentley Wedding Car Oldtimer

To do list spéciale organisation de mariage… Un rétroplanning marathon !

Le jour-J est pour bientôt… Comment organiser un mariage, quelle to do list pour mon mariage ? Quels sont les fondamentaux en termes d’organisation ? Ces questions, nous nous l’avons tous déjà posés ou nous nous les poserons un jour…

Les fiançailles sonnent généralement le départ d’un véritable marathon : le mariage est un événement parfois complexe à organiser qui ne peut souffrir d’aucune improvisation. A partir de là, selon la dimension de la cérémonie, du vin d’honneur et du repas, les préparatifs sont nombreux. Mieux vaut donc s’y prendre le plus tôt possible et établir un planning ou une to-do list qui listera de manière chronologique les étapes principales du projet. Cet outils de gestion de projet permettra par ailleurs de dresser une liste exhaustive des actions à réaliser.

Voici un exemple de to do list de mariage qui pourrait en démoraliser plus d’un(e) ! Nous n’oublions rien, de la gestion des prestataires à l’organisation de la cérémonie en passant par le rebond, les invitations ou le plan de table !

Bouquet Hands Love Just Married
LightCopywrite / Pixabay

Dès que possible : réservation de la salle et l’organisation de l’éventuelle cérémonie de mariage

C’est entendu, s’atteler aux préparatifs des noces sans connaître ni lieu ni la date du mariage équivaudrait à mettre la charrue avant les bœufs. Il convient donc, après avoir établi le budget alloué à l’événement, de rechercher une ou deux salles de réception pour le vin d’honneur ainsi que le repas tout en entreprenant les démarches visant à planifier l’éventuelle célébration religieuse. Le choix du traiteur fera également partie des priorités numéro 1. A l’instar des salles de réceptions, les meilleurs professionnels se réservent des mois voire des années à l’avance !

A ce stade, il est déjà possible de faire appel à un wedding planner. Est-ce utile ? Retrouvez ici notre article sur l’utilité d’un(e) wedding planner.

12 mois avant le jour-J : congés mariage, 1ère liste des invités, choix du thème et premières invitations.

A un an de la date cruciale, les congés seront si possible posés auprès des employeurs. Vous disposez des jours légaux de congés pour mariage. Votre convention collective peut être plus généreuse !

Dans ce premier jalon de la to do list de mariage, le temps sera également venu d’établir une première esquisse de la liste des invités pour la cérémonie, le vin d’honneur et le repas. Plus les familles sont grandes et plus les amis foisonnent, plus la tâche est ardue. Il s’agit de ne froisser personne ! Pour ce faire, passez en revue les amis recensés dans les réseaux sociaux, votre répertoire téléphonique ainsi que votre « arbre de famille ».

Vous engagerez également une réflexion sur le thème qui sous-tendra l’ambiance générale du mariage : chic, noir et blanc, champêtre… ? Retrouvez ici nos différents thèmes de mariage et de soirées.

Vous annoncerez enfin la bonne nouvelle aux proches de manière informelle avant le faire-part officiel… Un petit coup de fil, un sms, une annonce autour d’un verre, en visio… C’est vous qui voyez ! Vous en profitez pour prévenir les garçons et les demoiselles d’honneur ainsi que les témoins. Ces derniers pourront ainsi se préparer et s’impliquer en amont dans l’organisation du mariage.

10 mois avant le jour J : choix des prestataires, hébergement des invités

Plus que 10 mois avant le mariage ! Sélectionnez les autres prestataires clefs et contractualisez avec ceux-ci. Photographe, coiffeur, maquilleur, fleuriste, décorateur, DJ, musiciens, fournisseur de matériels divers et loueur de voitures…C’est fou ce que peut demander un mariage ! Prévoyez également une autre liste de prestataires qui pourraient éventuellement servir de « plan B ». Rien n’est plus angoissant qu’un photographe faisant faux bond à la dernière minute !

Pensez également à réserver les hébergements pour les invités venant de loin (ainsi que pour la nuit de noces !). Ces derniers pourront dormir à l’hôtel, mais un gîte de groupe avec plusieurs chambres, c’est bien plus sympa. Afin que chacun puisse s’amuser et profiter au maximum du mariage, préférez les hébergements les plus proches de la salle que l’on peut rejoindre sans utiliser de voiture. A noter que certaines salles disposent carrément de chambres… Ça c’est parfait !

Sur ce point, vous devrez vous renseigner auprès de vos plus proches amis et la famille s’ils souhaitent ou non retenir une chambre et participer au frais… Il vous sera ainsi possible d’évaluer le nombre de personnes restant sur place et de réserver le gîte ou quelques chambre d’avance. Ces invités pourront formaliser ultérieurement leur réservation et envoyer un chèque en retournant un coupon-réponse placé dans l’invitation.

6 mois avant le mariage : faire-part, liste de mariage, choix de la robe…

6 mois avant l’événement, les faire-part seront préparés et envoyés. Il vous faudra prévoir deux type de faire-part donnant lieu d’invitation : un pour le vin d’honneur seulement et un autre pour le vin d’honneur et le repas. Tout dépend des relations que vous entretenez avec vos invités ! N’oubliez pas de placer un coupon-réponse permettant de valider la réservation des hébergements pour les plus proches. Un autre coupon-réponse vous permettra de savoir tout simplement qui vient à quoi. Un détail essentiel permettant de réaliser le plan de table et de prévoir les quantités de boissons et de gourmandises à commander. Accordez 2 mois pour les réponses !

A Mois M-6, il sera également temps d’établir la liste de mariage si vous en éprouvez l’envie. Certes, certains évitent cette liste ne désirant pas « réclamer des cadeaux ». Mais il peut être utile de ne pas se retrouver avec des présents en double ou triple. De surcroît, la liste de mariage est entrée dans les mœurs et les invités préfèrent souvent offrir un cadeau utile aux jeunes mariés. A vous donc de réfléchir à cette liste en vue de la publier plus tard sur un site spécialisé.

Après avoir fait un point avec le traiteur et le pâtissier sur le menu, les futurs époux iront retrouver les amis et les témoins pour choisir une tenue. Le choix du costume ou de la robe de mariage est une sortie qui fait partie de la tradition ! La mariée choisira les accessoires (en adéquation avec la robe) avant que le couple ne se penche sur le choix des alliances.

Mois M – 4 : préparation de la cérémonie de mariage, déco, dossier de mariage…

Quatre mois avant le jour J, le moment est venu de préparer la cérémonie civile et religieuse et de réaliser un livret pour cette dernière le cas échéant. Il vous faudra également entériner le choix des décorations qui dépendront du thème. On rencontrera durant cette période le DJ pour réaliser un topo sur les animations à proposer ainsi que l’éventuel baby-sitter qui s’occupera le jour-J des plus petits (afin de laisser un peu de répit aux plus grands !).

C’est également quatre mois avant le mariage que les éventuelles tenues du cortège d’honneur seront confectionnées. Ce n’est pas obligatoire et cela coûte pas mal d’argent, mais certains ne dérogent pas à la tradition.

A ce moment là, les formalités d’ordre juridico-administratif seront définitivement derrière vous (dépôt du dossier de mariage en mairie, démarches relatives au mariage religieux, préparation de l’éventuel contrat de mariage …).

2 mois avant le grand jour : danse d’ouverture, papeterie et plan de table

60 jours avant le mariage, les mariés trouveront une musique d’ouverture de bal et s’entraîneront à « assurer le show ». Les menus, les marques places ainsi que le livret de cérémonie seront également imprimés durant cette période propice à la réalisation du plan de table. Un véritable casse-tête dont on se passerait bien ! Au préalable, un point sera effectué sur les retours des invités afin de relancer les retardataires.

jour J – 30

A partir de maintenant, tout s’accélère ! C’est à ce moment que la robe sera de nouveau essayée et ajustée, tout comme le costume du marié. Les essais coiffure et maquillage seront également organisés.

7 jours avant le mariage : check-list de mariage passée au crible, on s’accorde, on coordonne

C’est la dernière ligne droite et le stress est à son comble ! N’a-t-on pas oublié quelque chose d’important qui pourrait réduire ce jour si particulier au fiasco (sic !) ? On profitera de cette dernières semaine pour calmer ses angoisses en s’assurant que tout est sous contrôle. On repassera le déroulement du grand jour au peigne fin en établissant des check-lists : plan de table, courses restant à effectuer, textes à lire durant la célébration, musiciens et chœurs à briefer, les tenues, le timing de chaque épisode de la journée… On réalisera un dernier topo avec l’ensemble des prestataires sur les heures d’arrivée et de départ, les contacts en cas d’urgence…Ce petit mémorandum peut être laiss aux proches afin qu’ils puissent pallier à toute éventualité le jour J sans vous impliquer dans la coordination et l’organisation du mariage sur le vif. Vous aurez autre chose à faire !

Une semaine avant la cérémonie, on récupérera enfin la robe de la mariée et ses accessoires. L’organisation d’un mariage n’est décidément pas de tout repos !

L’avant-veille du mariage : décoration de la salle, fête d’honneur chez les futurs beaux parents.

Le mariage, c’est après-demain ! il sera temps de réceptionner les clefs de la salle, laquelle sera embellie soit par le décorateur, soit par l’entourage proche. Dresser et fleurir les tables, plier les serviettes, disposer les porte-noms, agencer l’entrée et les parties extérieures… Ce n’est pas le travail qui manquera ! Le reste sera peaufiné la veille ou le jour même par cette équipe de choc, pendant que les futurs époux s’occuperont d’eux-mêmes. Le jeudi soir, on décompressera en faisant « honneur » comme le veut la tradition de notre contrée. Une façon de fêter avant l’heure l’évènement en trinquant et en craquant le plus de pétards possible !

La veille du mariage : zen !

Rien ne sert de courir. Si tout est bien organisé en amont, cette journée est dédiée à la détente. On se relaxe et surtout, on dort bien pour être frais et dispo le lendemain.
Avant de se coucher, toutefois, les futurs époux prépareront leurs affaires pour la nuit de noce et pour le brunch du lendemain (rebond).

Jour-J : Les jeux sont fait, rien ne va plus

Vous avez passé des mois sur l’organisation du mariage. Vous avez fait des plannings, des rétroplannings, des check-lists, des to-do lists… Maintenant, c’est le grand jour et advienne que pourra. Rien ne pourra être parfait malgré la meilleure organisation du monde. Il convient main tenant de savourer l’instant présent.

Just Married Vintage Couple Love
sippakorn / Pixabay

Jour J+1 : la fête continue avec le rebond

On l’appelle le rebond, le raccro, le brunch de mariage. Le lendemain d’une nuit bien agitée, c’est le moment de se retrouver entre proches. On festoie avec les restes, on fait un barbecue, on ne se prend pas la tête… C’est le moment décompression.

J+2 

Voilà, c’est déjà fini. Nous nous sommes dit oui, tout le monde a bien mangé et s’est amusé… Il ne reste plus qu’à :

  • Nettoyer la salle,
  • Payer les factures (gloups !),
  • Porter au pressing le costume et la robe,
  • Penser, si ce n’est déjà fait, au voyage de noces,
  • Programmer une séance photo-souvenirs
  • Envoyer les cartons de remerciement
  • Récupérer un max de photos pour constituer l’album qui alimentera les discussions dans nombre de soirées durant les prochaines décennies !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.