Arbre de Noel - neelam279 / Pixabay

Prix, écologie, déco, ambiance : choisir entre un sapin de Noël naturel ou artificiel

En cette période de l’Avent et à l’approche des fêtes, la plupart des foyers français et du monde entier (ou tout du moins du monde occidental) mettra un sapin de Noël à la maison.

La grande question que tout le monde se pose : faut-il préférer acheter un sapin naturel ou un sapin artificiel ? Coût, beauté déco, ambiance de Noël, conséquences écologiques… On passe au crible tous les critères pour vous aider à acheter votre sapin de Noel.

Sapin de Noël naturel VS sapin de Noël artificiel : le match est lancé !

Sapin de Noel naturel ou artificiel?
Sapin de Noel artificiel ou sapin naturel? Le match est lancé ! – Reika_draws / Pixabay

Le coût du sapin : le critère du porte-monnaie

Premier critère que tout le monde prend forcément en compte : le prix. Faire des économies est en effet la priorité numéro un de bon nombre. Voyons ici quelle solution est la moins chère.

Le prix d’un sapin de Noël naturel

Le sapin naturel présente un certain coût. Bien sûr, plus il est grand, plus son prix sera élevé. Un sapin sur pieds (que l’on peut replanter) est également plus cher qu’un sapin coupé.

Mais le prix du sapin de Noël naturel variera également selon la variété et selon le vendeur.

Pour ce qui est des variétés, l’épicéa demeure la solution la moins chère, mais aussi la moins durable. Il perd ses aiguilles rapidement, et il y a de fortes chances pour qu’il soit déplumé le jour de Noël ! Notons également qu’il tient peu à la chaleur. Avec un radiateur ou un poêle dans les parages, il y a de fortes chances qu’il roussisse très rapidement.

Deux autres variétés sont très populaires dans les jardineries : le Nordmann (75% des ventes françaises) et le Nobilis. Deux solutions bien plus durables, mais un peu plus cher. Comptez une trentaine d’euros pour un petit Nordman et une quarantaine d’euros pour un sapin de Noël de variété Nobilis.

Bien sûr, comme nous l’avons souligné, plus un sapin est grand, plus il coûte… Et tout le monde préfère un grand sapin à un sapin de petite taille, sauf si on habite en appartement. Le sapin naturel représente donc un petit budget de quelques bonne dizaines d’euros par an.

Petit conseil pratique pour faire des économies : si vous le pouvez, achetez votre sapin de Noël directement au producteur pour bénéficier de meilleurs prix.

Le prix d’un sapin artificiel

Le coût d’un sapin de Noël artificiel dépendra également du modèle, de sa taille et de son lieu de fabrication. Un petit sapin artificiel coûtera forcément moins cher qu’un sapin de 2 mètres de haut pour 1 mètre de circonférence. Certains sont mieux imités et coûtent plus cher. Les sapins artificiels produits en Europe (ce qui est rare!) sont également plus onéreux que les sapins fabriqués en Chine.

En moyenne, pour un petit sapin artificiel, il faut compter une trentaine d’euros. Le prix peut monter à plus de 90 euros pour un sapin bien imité, de grande taille (2 mètres), fabriqué en Chine.

Bilan :

En termes de coût, l’avantage est au sapin artificiel. Pour le peu qu’on le range bien au grenier, il est réutilisables durant de nombreuses années. Le coût est alors à diviser par le nombre d’années d’utilisation. Le sapin naturel, par contre, est à racheter chaque année.

En résumé, côté prix : sapin artificiel 1, sapin naturel : 0

Côté déco et ambiance de Noël

Il n’y a pas ici à chipoter. Rien ne ressemble plus à un sapin qu’un sapin naturel. Sans compter l’odeur du sapin qui participe à la magie des fêtes. Un point pour le sapin naturel pour ce critère, donc. Sauf s’il s’agit d’un épicéa coupé trop tôt et qui perd facilement ses aiguilles.

Choisir et acheter chaque année son sapin fait également partie du folklore, des traditions. Certains disposent même de leur plantation de sapins dans le jardin servant spécifiquement pour les fêtes.

Bilan :

Coté ambiance de fête, sapin naturel : 1 – Sapin artificiel : zéro.

Famille et sapin de Noel
Acheter en famille un sapin de Noel, une véritable tradition – AnnaliseArt / Pixabay

Côté pratique

Avec le sapin naturel, il convient d’en choisir un nouveau chaque année. Pour les personnes manquant de temps, l’opération peut être longtemps remise aux calandres grecques. Combien de « surbookés » n’ont pas encore installé leur sapin le 15 décembre ?

Avec le sapin artificiel, il suffit d’aller le chercher au garage ou au grenier, de le sortir de son carton et de le monter. Durée de l’opération : un quart d’heure montre en main !

Autre avantage du sapin artificiel : ses aiguilles ne tombent pas. Un must s’il fait un peu chaud à la maison où si le salon est squatté par quelques chats espiègles.

Bilan :

Côté pratique, sapin de Noël artificiel 1 – Sapin de Noël naturel : 0

Critère écologique et respect de l’environnement

La question est ici plus complexe. Un sapin de Noël est à usage unique tandis que le sapin artificiel se réutilise. On aurait alors tendance à croire qu’il vaut mieux pour l’environnement utiliser plusieurs années de suite un sapin artificiel plutôt qu’acheter chaque année un sapin coupé. Roulement de tambour… C’est faux !

Sapins artificiels : bilan CO2 catastrophique et consommation de matières fossiles

Les sapins artificiels sont fabriqués en plastique. Autrement dit, un produit dérivé du pétrole. Et comme on le sait, cette ressource se fait de plus en plus rare et est fossile.

D’autre part, le sapin artificiel est souvent produit dans des pays où la main d’oeuvre est à bas coût. Autrement dit, la Chine. Pour acheminer jusqu’à chez nous les sapins, inutile de préciser que le bilan carbone est désastreux. Une étude démontrerait qu’entre un sapin produit à 150 kilomètres et un sapin produit en chine, il faudrait conserver 20 ans le sapin artificiel pour pouvoir présenter un bilan carbone plus favorable que le sapin naturel.

Enfin, pour produire le sapin en plastique, il faut de l’énergie (également fossile) et, en fin de course, il ne s’avère pas biodégradable.

Le sapin naturel, une solution plus écologique qu’on ne le pense

Certes, il peut sembler peu glorieux d’abattre un arbre qui a mis plus de dix ans pour pousser, tout ça pour l’utiliser quelques semaines… Et le jeter.

Pourtant, le sapin de Noël s’avère quasi en tout point bénéfique :

  • Durant sa croissance, le sapin a permis de stocker du CO2. Ils participent donc à la lutte contre le réchauffement climatique.
  • Comme tout arbre, il a permis de servir de biotope et a abrité de la faune durant toute sa vie.
  • Le sapin de Noël se recycle facilement. Les points de dépôt municipaux permettent en effet de transformer les sapins en compost ou en broyat pour les espaces verts. Bon nombre de particuliers en font aussi du compost. D’autres utilisent le tronc pour allumer leur cheminée. Notons dans ce dernier cas que ce n’est pas écologiquement neutre en raison du rejet de particules fines.

Certains sapins de Noël naturels sont cultivés en France et respectent des critères écologiques et de qualité drastiques. En effet, les sapins au label « plante bleue » sont issues de productions raisonnées spécifiquement dédiées à Noël et non pas d’abattage en forêt. Le sapin de Noël Label Rouge garantie également d’autres critères en termes de modes de production et d’abattage.

Notons néanmoins que le très populaire sapin de Noël Nordman représente 3/4 des ventes de sapins en France . Ces derniers sont pour beaucoup issus, comme leur nom l’indique, des pays nordiques. Leur bilan carbone est donc bien plus élevé.

Bilan :

Critère écologique : sapin naturel 1, sapin de Noël artificiel : 0

Que conclure ?

Bon, il suffit de faire la somme des points pour aboutir à un ex aequo. La question écologique pourrait l’emporter en comptant double, mais chacun fait selon ses moyens. Si vous optez pour le sapin artificiel, vous pouvez également rester écolo en faisant le choix d’en prendre soin et de le garder durant deux décennies. Oui, c’est possible !

Dernière idée : un sapin de noël en bois zéro déchet

Dans une logique zéro-déchets, beaucoup se sont tournés vers des solutions DiY. La mode est en ce moment au sapin créé avec des planches de bois de palettes.
Nous pouvons également retrouver ces sapins de Noël originaux en bois dans le commerce. L’aspect est sobre voire minimaliste, mais fait son effet. Vos convives vont adorer, et c’est bien plus solide qu’un sapin artificiel en plastique.

 

Sources :

futura maison

Ministère de l’agriculture

La Presse.ca

Arbre de Noel - neelam279 / Pixabay
Sapin de Noel et illuminations – neelam279 / Pixabay

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.