Rando - Backpacker en Afrique

Points sur les équipements et conseils pour réussir une randonnée en Afrique

Avant de partir pour une randonnée en Afrique, il faut tenir compte de certains éléments lors de la préparation. Cela concerne notamment les sentiers à visiter et les équipements à pourvoir pour réussir cette expédition. On a tendance à penser immédiatement au soleil et à la mer et on oublie trop souvent le vent et le froid.

Trekking et randonnée en Afrique : quelques idées d’itinéraires à suivre

Les sentiers de randonnée en Afrique varient d’une région à l’autre. Que ce soit au Maroc, en Afrique du Sud, à Madagascar ou encore à La Réunion, les conditions sont manifestement différentes. Lors d’une escapade au Maroc par exemple, les randonneurs peuvent s’offrir un circuit ouvert toute l’année. Durant la saison estivale, ils peuvent gravir le djebel Toubkal. En hiver, la neige couvre complètement le Haut Atlas, mais pas de panique ! Le djebl Sarhro reste accessible aux vacanciers avides d’aventure et de découvertes. Pour ceux qui ont envie de voyager à mi-saison, ils peuvent programmer un itinéraire en direction de la chaîne du Rif. Cette dernière regroupe les montagnes les plus basses du Maroc.

La partie australe du continent regorge également plusieurs destinations favorables à cette activité de plein air. Une randonnée en Afrique du Sud peut aussi garantir un dépaysement total. Mais une virée à La Réunion permet aussi de vivre des moments de plaisir intenses. En effet, l’île Bourbon est un véritable paradis pour les amateurs de trek et randonnée en tout genre. Pour réussir son voyage sur place, il s’avère essentiel de connaître les particularités propres à cette destination. Par exemple, un détour sur la route forestière du Maïdo permet de profiter d’une vue panoramique sur l’ensemble de l’île. Ce sentier balisé permet aux randonneurs de se mettre au vert en traversant des passages vertigineux, boueux ou caillouteux.

Respecter la nature en adoptant des éco-gestes à chaque randonnée

La randonnée en Afrique consiste à pratiquer de la marche au travers des régions somptueuses en tout genre. Afin de rester cet environnement, les touristes sont incités à toujours adopter les éco-gestes à chacune de leur expédition. Cela dit, aucun déchet, même biodégradable, ne doit pas être abandonné. À l’occasion d’un circuit afrique marco vasco en groupe, cette initiative contribue à la préservation des écosystèmes. Les randonneurs peuvent bivouaquer aux abords immédiats des sentiers, mais il faut faire attention au feu. Faire du feu en dehors des places dédiées à cet effet n’est pas du tout recommandé. Le changement des comportements figure également parmi les éco-gestes à adopter lors d’une randonnée en Afrique. Par exemple, il est conseillé d’enterrer ses contributions et de ramasser systématique les papiers. Ce permet d’éviter que les abords des sites les plus visités ne deviennent des WC à ciel ouvert.

Rando - Backpacker en Afrique
Ville africaine – Sosinda/Pixabay

Découvrir la check-list des équipements à emporter lors d’une randonnée en Afrique

Effectuer une randonnée sur le territoire africain ne s’improvise pas. Une bonne préparation est de mise pour réussir ce genre d’expédition. Pour cela, les aventuriers doivent penser avant tout aux éléments à mettre dans leur sac à dos. Comme il s’agit d’une aventure au cœur de la nature, il faut penser en premier lieu à se protéger. Des équipements et accessoires garantissant la protection contre le vent, le soleil et la pluie sont ainsi nécessaires. Pour couvrir la tête, il faut un bonnet, une casquette ou bien un chapeau en toile foulard. En cas de journée de forte chaleur, il ne faut pas hésiter à mouiller le couvre-chef régulièrement. Pour les accessoires, on peut emporter des lunettes de soleil, des gants légers (plaire ou stretch), les bâtons de marche, très utiles dans les descentes raides ou les montées.

Pour les vêtements, les pièces indispensables que doit comporter un équipement de randonnée sont les sous-vêtements plus ou moins chauds. On doit aussi prévoir un t-shirt, un pantalon léger, un vêtement coupe-vent et une fourrure polaire. Pour réduire le poids du bagage, il est conseillé de choisir les vêtements en textiles synthétiques de qualité. Pour les vêtements de pluie, il vaut mieux opter pour une veste imperméable classique. Concernant les matériels à mettre au fond du sac à dos, on peut citer la boussole, le couteau pliant, le briquet, la gourde, la boîte à pharmacie personnelle et de la crème solaire. Il faut aussi une lampe de poche frontale pour ceux qui envisagent d’explorer des grottes.

Pour les autres éléments restants, on peut évoquer le sac de voyage. Cet équipement de randonnée doit être grand et solide, d’environ 80 l et en forme de boudin de préférence. L’idéal est que tout le matériel de randonnée doit rentrer dans un seul sac. Il faut aussi limiter le poids d’affaires à emporter. Pour une semaine, le matériel ne doit pas dépasser 10 kg. Les chaussures de randonnée doivent être aussi légères et aérées. On peut aussi ajouter une paire de sandales de marche pour le bivouac.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.