Aventure et survie – le guide pratique de l’extrême de John Wiseman

Ce livre de survie commence à avoir de la bouteille ! Il parut en effet pour la première fois au début des années 80! Aujourd’hui, deux nouvelles versions sont sur le marché. L’une, datant de 2010 et éditée par Hachette Pratique, est quasi épuisée (576 pages). Un nouveau format, affichant 672 pages, parut quant à lui le 1er avril 2016.

D’après les nombreux avis à propos d’Aventure et Survie, il s’agit assurément de l’un des meilleurs livre/manuel écrit à ce sujet. Une bible complète ou presque, écrite par John Lofty Wiseman, un maître en la matière !

Retrouvez ici notre sélection de livres dans la thématique débrouille, survie et rando pour tous les publics

John Lofty Wiseman, l’auteur d’Aventure et Survie

Le britannique John “Lofty” Wiseman est un ancien membre du Special Air Service (SAS). Il fut en 1959 le plus jeune membre des forces spéciales britanniques, alors qu’il n’avait que 18 ans ! A cet âge, notons qu’il avait déjà une certaine expérience militaire, ayant intégré un an auparavant le Régiment parachutiste. Au fil des 26 années passées au sein des SAS, il multiplia les expériences militaires, sillonna le monde et gravit les échelons jusqu’à devenir Sergent Major. Il prit également entre autres les commandes de l’unité de recherche opérationnelle du 22e régiment du SAS relative aux attaques informatiques ainsi que l’équipe contre-terroriste du SAS dont il est le fondateur. Il se chargea par ailleurs de l’entraînement des Bérets verts américains et de la sélection des candidats à l’entrée du SAS.

Cette formidable expérience lui permit d’écrire de nombreux livres sur la survie (Aventure et survie, the SAS survival Handbook…), de devenir consultant dans le domaine et de participer à des émissions télévisées.

Au sommaire dans Aventure et Survie (édition 2010)

Le livre Aventure et survie (édition 2010) se découpe en 9 parties (la version de 2016 approfondit notamment la survie urbaine). Voici un bref aperçu du contenu complet de ce manuel de survie.

Les principes de base en survie

Il s’agit ici de prendre en considération les risques qui nous entourent, ainsi que les risques que comporte un voyage au travers le monde (en bateau, par avion). John Wiseman nous propose de nous mettre dans la peau d’un survivant, de rassembler un certain nombre d’équipements, de créer une petite trousse de survie portative à toujours avoir sur soi…. On y aborde le rôle du couteau, son entretien, mais aussi la préparation personnelle, physique et psychologique et les connaissances de base pour trouver de l’eau et du sel… Deux indispensables pour s’hydrater et conserver les aliments.
Étudié également dans cette partie : les grands principes de survie, l’organisation, l’apprentissage à faire face à la catastrophe, les besoins vitaux…

Char Cloth Altoids Tin Fire
Une boite de survie Altoid Spike_Outdoors / Pixabay

La stratégie

Une stratégie de base de survie peut être appliquée universellement, aussi bien en cas d’accident mineur que de catastrophe majeure. Sont dépeints dans ce chapitre :

  • Les accidents de voiture tels qu’une rupture de freins, une chute dans l’eau, un arrêt sur une voie ferrée
  • Les accidents d’avion : la protection, la localisation, l’approvisionnement en eau et en nourriture, la navigation, la gestion des personnes…

Climat et terrain

Nous l’avons vu, les stratégies et les principes de base sont universels. Toutefois, certaines difficultés relatives à l’environnement doivent être par ailleurs surmontées. Il s’agit ici des principaux types de climats et de paysages, notamment, pouvant rendre difficile l’accès à un abri, à l’eau, à la nourriture et pouvant nous faire périr en quelques heures. Sont décris dans ce chapitre les fondamentaux de la survie en montagne, dans les régions polaires, sur le littoral, dans les îles, les déserts, les régions tropicales… Dans ces contrées hostiles, comment se déplacer, s’abriter, créer ses vêtements, faire du feu, trouver de l’eau, de la nourriture, préserver sa santé ? Ce chapitre aborde également le sujet des véhicules et du terrain à propos de déplacement.

Se nourrir

Bien que l’on puisse rester théoriquement trois semaines sans manger, les situations de survie usent bon nombre de calories. Ce chapitre d’Aventure et Survie dépeint les besoins nutritionnels ainsi que tout ce qu’il faut savoir ou presque pour se nourrir en pleine nature :

  • Les végétaux : la cueillette, les plantes à éviter, l’identification ;
  • Les aliments d’origine animale : trouver le gibier, les mammifères, les reptiles, les oiseaux, les insectes, les escargots et les vers, les dangers…
  • Les plantes comestibles, racines et tubercules, les fruits, fruits secs et fruits à noyaux, les plantes toxiques, les arbres nourriciers et les arbres vénéneux ;
  • Les champignons, les champignons comestibles, les champignons vénéneux ;
  • Les plantes arctiques, les plantes du désert, les plantes tropicales, les plantes du bord de mer, les algues ;
  • La chasse ; collet, pièges assommoirs, pièges à épieux, pièges à oiseaux, les armes, les risques ;
  • La manipulation du gibier : dépeçage du gibier, les abats ;
  • La pêche et les poissons : la pêche à la ligne et autres techniques de pêche, les menaces, les narcotiques, la pêche dans l’Arctique, la préparation du poisson…

Le campement

Comment choisir l’emplacement d’un campement, comment construire un abri temporaire (coupe vent) ou un abri plus durable tel une cabane ?
Ce chapitre décrit quelques méthodes de construction à l’aide de différents matériaux que l’on trouve dans la nature, et bien plus encore. Une foule d’informations permettant de rendre votre bivouac le plus confortable possible avec les moyens du bord :

  • S’abriter et établir un camp : types d’abris, abris tropicaux, abris polaire, abris durables.
  • Le feu : le combustible, allumage du feu, les types de feux.
  • La cuisine : ustensiles, la conservation, la cuisson.
  • L’hygiène et l’organisation du camp
  • L’outillage dans le camp
  • L’ameublement du camp
  • Les peaux et fourrures, se vêtir
  • Les cordes et les filins : la fabrication
  • Les nœuds simples, les filets…
Camp Fire Wood Camp Burn Outdoor
Le feu, un élément essentiel en surviechulmin1700 / Pixabay

S’orienter en pleine nature

Lorsque l’on évolue dans un nouvel environnement en vue de chercher de l’eau, de chasser, de cueillir… Mieux vaut savoir s’orienter. Il s’agit également de retrouver la situation afin d’être secouru. Dans ce chapitre d’Aventure et Survie, nous voyons, entre autre, la lecture des signes et des cartes, la navigation céleste, l’orientation grâce au soleil… Il est également question de savoir lire les nuages et le ciel afin de prévoir le temps qu’il fera.

Le déplacement

Après avoir déterminé un itinéraire, trouvé une méthode d’orientation et après avoir prévu la météo, il est temps de ce déplacer. Ce chapitre présente différents points essentiels propres à la prise de décision de partir, au choix de l’itinéraire, à la marche de nuit, aux différents terrains (progression dans les hauteurs, dans la jungle…). Et comme bien souvent les cours d’eau mènent à la civilisation, ce chapitre nous dépeint les dangers de l’eau, ainsi que les méthodes de construction des radeaux.

La santé, les premiers secours

Une partie réservée aux premiers secours en situation de survie, dont les conseils ne sont à appliquer que dans ces circonstances et en l’absence d’un médecin/soignant !
Ce chapitre traite entre autres de la perte de connaissance, du pouls, de la respiration, l’étouffement et l’obstruction, les hémorragie, les plaies, les brûlures, les fractures, les entorses et les luxations, l’immobilisation, le transport de blessés, l’accouchement inopiné, les morsures, l’empoisonnement, des troubles généraux, les maladies, les troubles dus au froid, la médecine naturelle, les plantes médicinales…

First Aid Box Tin Can Sheet Color
Sel face à la nature, un petit kit d’urgence n’est pas du luxe Alexas_Fotos / Pixabay

Survivre en mer

La mer est un immense désert bleu, un lieu redoutable ou l’eau douce manque, tout comme la nourriture, tandis que les prédateurs ne sont jamais loin ! Ce chapitre présente notamment les principes de secourisme en mer, de navigation, de survie au large, le signalement de détresse, la pêche, les prédateurs…

Les catastrophes

Ce chapitre traite des différentes catastrophes naturelles et les situations de rupture de la normalité nous plongeant dans un contexte de survie. C’est le cas notamment de la sécheresse, des incendies, des guerres chimiques et bactériologiques, des accidents chimiques, des inondations et des tsunamis, des ouragans, des tornades, de la foudre, des tremblements de terre et des irruptions volcaniques, des explosions nucléaires…
Ce chapitre met par ailleurs l’accent sur la survie chez soi, au domicile.

Avis, résumé d’Aventure et Survie

Aventure et Survie constitue un excellent manuel de survie et sûrement l’un des plus complets sur le marché. Énormément de thèmes sont abordés dans ce livre dense et illustré par de nombreux croquis. John Wiseman, l’auteur, n’y a toutefois retenu que l’essentiel. C’est pourquoi il demeure nécessaire, si l’on se passionne pour telle ou telle partie, d’approfondir ses connaissances via des recherches parallèles. C’est notamment le cas pour les chapitres décrivant les plantes et les animaux, bien entendu incomplets (il faudrait des milliers de pages pour couvrir le sujet!).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.