12 astuces pour conserver le beurre et le fromage

Chaque produit laitier présente ses caractéristiques propres. Beurre et fromages peuvent être conservés de différentes manières propices à l’allongement de la durée de vie du produit, voire à l’affinage de celui-ci. Voici ici 12 astuces de grands-mères et choses à connaître pour mieux conserver le fromage ou sur la conservation des produits laitiers en général.

Mieux conserver le fromage au réfrigérateur

C’est bien sûr au frigo que le fromage a le plus sa place, tout comme le beurre si vous souhaitez garder ces produits plus longtemps. Les raisons sont multiples. Elles s’expliquent par les températures basses d’une part, mais également par le milieu clos empêchant les petits insectes tels que les mouches de venir y pondre leurs œufs (tant mieux!).

Sauf que le frigo a tendance à sécher le fromage. C’est pourquoi il vaut mieux que ce dernier ne soit pas en direct avec l’air contenu dans le frigidaire. Le top : un emballage à fromage (papier fromager, bien mieux que le cellophane), lui-même rangé dans le bac à légumes du frigidaire, lui-même légèrement isolé. Cela permettra au fromage de conserver son taux d’humidité naturel et de ne pas embaumer le frigo inutilement. Mieux, l’humidité contenue dans les légumes créera une atmosphère propice à la conservation du fromage qui pourra même continuer à s’affiner (pour certains).

Soft Cheese Camembert Blue Cheese
EME / Pixabay

Du sucre pour éviter au gruyère de transpirer

Il fait bien chaud à la maison ou dans le jardin, vos convives sont à tables pour l’apéro… Le moment est venu de sortir un bon morceau de fromage, comme du fromage à pâte pressée cuite. Sauf que ce type de fromage est sensiblement sensible à la chaleur. Avez-vous déjà laissé sur la table un morceau de gruyères à des températures supérieures à 20°C ? Celui-ci se met à transpirer. Et un fromage qui suinte, ça donne pas forcément envie. L’astuce : placer sur le gruyère ou tout fromage à pâte pressée cuite un morceau de sucre, qui absorbera le gras.

Conserver le fromage de gruyère afin qu’il reste tendre

Dans la même veine que l’astuce précédente, stockez votre gruyère dans une boite plastique avec 1 à 3 morceaux de sucre à l’intérieur. Le sucre conservera l’humidité et empêchera le gruyère de sécher… Et de durcir. Les morceaux de sucres doivent être changés régulièrement s’ils sont décomposés. Cela fonctionne aussi pour le gruyère râpé !

Attendrir le gruyère durci

Malgré nos conseils, votre Gruyère est durci ? Il est tout sec (mais néanmoins encore propre à la consommation!) et est difficile à râper ? Une astuce de grands-mères : laissez-le quelques heures dans un bol de lait frais. Il se ramollira et retrouvera un coup de fraîcheur.

Un beurre facile à beurrer

La meilleure place pour conserver le beurre, c’est encore et bien sûr le frigo. Sauf que les températures basses ont tendance à le durcir. Une fois servi, il devient difficile voire impossible de le tartiner. Que faire ? On serait tenté de le placer près d’une source de chaleur. Sauf que le beurre fonderait à une vitesse grand V. D’autres ont tenté le four à micro-ondes et ont eu des problèmes ! L’astuce pour obtenir un beurre sorti du réfrigérateur mais facile à beurrer : faire couler de l’eau bien chaude voire bouillante dans un saladier. Vider celui-ci et couvrez votre beurre avec le saladier façon cloche. La chaleur et l’humidité contenus dans le plat permettra de ramollir le beurre de manière harmonieuse sans qu’il ne soit fondu.

Beurre
Beurre rodeopix / Pixabay

Lutter contre les odeurs de fromage dans le frigo

Le fromage, c’est délicieux, mais qu’est-ce que ça empeste. Vous ouvrez le frigo ou la boite à fromage et votre cuisine embaume soudainement le frometon (pour un bon quart d’heure) ? Il existe plusieurs astuces pour lutter contre les odeurs de fromage. Vous pouvez, par exemple, glisser quelques branches de thym dans la boite à fromage ou laisser un ou deux bouchons de champagne en liège dans le frigo.

Savoir conserver le fromage : attention aux associations !

Afin d’éviter le dessèchement de certains fromages tels que le roquefort ou certaines tommes, les anciens les mettaient au frais dans des petits pots en terre cuite. Cela permettait de maintenir un taux d’humidité idéal et de séparer les fromage. Si vous ne possédez pas de pots de terre spécifiques (alimentaires), conservez-les dans des papiers fromagers, puis dans des boites en plastique en séparant certains fromages. Un fromage de chèvre stocké près d’un roquefort ou d’un bleu aura le goût de bleu par exemple. Et ça, c’est à éviter !

Utiliser un beurre ranci

Votre motte ou plaque de beurre est légèrement rancie ? Une astuce de grands-mères  : laissez le beurre tremper quelques heures dans une solution composée d’eau et de bicarbonate de soude (4 cuillère à soupe par litre). Rincez ensuite à l’eau fraîche avant consommation immédiate. Notons toutefois que les anciens n’avaient pas l’estomac fragile. Dans le doute et si possible, il est préférable de racheter du beurre frais (et ce sera tout de même meilleur!).

Éviter au camembert de couler

Pour un camembert qui ne coule pas, stockez-le dès la première utilisation dans sa boite d’origine. Puis rangez celle-ci au frigo en la posant sur sa tranche. Incroyable, non ?

Conserver le fromage blanc plus longtemps

Une autre astuce de grands-mères à laquelle on n’aurait pas pensé ! Pour conserver plus longtemps un fromage blanc et afin qu’il puisse garder son onctuosité, stockez la boite la tête en bas !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.