New Year Champagne Celebration  - flutie8211 / Pixabay

Les traditions du Nouvel an les plus insolites du monde

Ce monde, composé de plus de 200 pays, fait honneur au Nouvel an au travers de traditions du réveillon parfois très étranges !

Le temps d’un tour sur lui-même, notre monde connaîtra bientôt 24 passages vers la nouvelle année. La plupart des pays qui le composent célébreront dignement l’événement du Nouvel An en faisant honneur aux traditions qui leur sont propres. Autant de rituels empreints de superstitions nous démontrant que toute civilisation, ou presque, attache une importance éminente à cette fête. Celle-ci s’apparente au franchissement d’un pont temporel sur lequel nous plaçons de nombreux espoirs dans le cycle à venir. Certaines de ces coutumes du Nouvel An sont pour le moins… Insolites !

Un tintamarre en Nouvelle Zélande

La Nouvelle-Zélande sera l’un des premiers pays à embrasser le Nouvel An. Il régnera dans les rues du pays une ambiance pour le moins bruyante. En effet, les néo-zélandais ont pour pratique de sortir en ville pour créer un boucan d’enfer en tapant sur des casseroles, des marmites, des poêles… Dans les grandes ville, le passage à la nouvelle année est de surcroît agrémenté d’un feu d’artifice.

Feu d'artifice Nouvel an
Un grand feu d’artifice est tiré au réveillon dans les villes de Nouvelle-Zélande – grand / Pixabay

La tradition du Nouvel An en Afrique du Sud : On fête deux fois la Nouvel année avec le Coon Carnaval

Les joyeux drilles adoreraient également le « second nouvel an » organisé le 2 janvier en Afrique du Sud. Un hommage aux esclaves noirs privés jadis des festivités réservées aux blancs. Lors de cette fête appelée « Coon Carnival », chacun se maquille et se déguise pour faire la fête dans la rue ! Les africains du sud bénéficient donc d’une double dose de fiesta.

On se baigne dans l’eau givrée au Canada

Alors qu’il fait bien froid dehors, les canadiens les plus fous ne se laissent pas impressionner. La tradition du Nouvel An avant tout ! Ces « baignades d’eau glacée », très revigorante, sont très appréciées dans diverses régions du Canade. Une tradition du Nouvel An que l’on retrouve également au Pays-Bas, mais aussi dans le Nord de la France ! En effet, le premier janvier au matin, les dunkerquois se griment et s’habillent dans la pure coutume du carnaval de Dunkerque pour se rendre sur la plage de Malo-les-Bains. C’est là que des centaines de « carnavaleux » se jettent à l’eau pour entrer dans la nouvelle année.

Une offrande à la mer

A Rio de Janeiro, le réveillon constitue aussi une occasion de se rendre à la plage. Il ne s’agit pas de piquer une tête mais de rendre hommage à la déesse de la mer, Lemanjá. On se rend ainsi dans la nuit du 31 sur la plage de Copacabana, habillé de blanc, pour assister au feu d’artifice et pour jeter des fleurs à la mer. Si les fleurs franchissent 7 vagues sans revenir, elles sont acceptées par la déesse qui exauce le vœux du lanceur. Belle tradition du Nouvel an n’est-ce pas ? Après ce rituel, la fête bat son plein sur la plage.

On casse tout au Danemark pour le réveillon

Changeons d’ambiance. Le 31 décembre au Danemark, les assiettes volent dans les rues ! Pas de panique, les rapports de voisinage demeurent cordiaux. En réalité, il est d’usage pour les danois de casser leur vaisselle ébréchée devant la maison de leurs amis. Le jour de l’an, chacun constate l’étendue des dégâts devant sa porte et mesure ainsi sa côte de popularité !

Ça se castagne au Pérou

Au Pérou où il est coutume de régler les différends à l’occasion de matchs de boxe pour redémarrer la nouvelle année d’un bon pied. Bien sûr, il ne s’agit pas de bagarres générales mais de petits combats sportifs bon enfant ! Cette tradition des combats « Takanakuy » s’est depuis transformés en de gros événements sportifs rassemblant beaucoup de spectateurs.

Masked Boxer Boxing Gloves Man - Starkvisuals / Pixabay
Combat de boxe au Pérou – Starkvisuals/ Pixabay

Tout passe la fenêtre à Johannesburg

Autre pratique peu commune et bruyante : à Hillbrow, quartier de Johannesburg, sont jetés par les fenêtres les appareils électroménagers usagés ! Mieux vaut donc éviter le secteur… Une manière de « purifier » la maison, de jeter les choses inutiles pour démarrer l’année d’un bon pied.

Purification de Nouvel an à Cuba

Autre tradition de Nouvel An rappelant les rites de purification. A Cuba, les fêtards déversant sur la chaussée des dizaines de litres d’eau pour évacuer symboliquement les tourments de l’année passée.

Traditions du Nouvel an au Japon

Bonnes résolutions obligent, les japonais démarrent également l’année par un grand ménage de « printemps ». On débarrasse, on range, on jette ce qui ne marche plus, on aère les tatamis… Il est également d’usage au japon de ne rien faire les premiers jours de l’année. On ne cuisine même pas ! Les plats sont donc préparés à l’avance fin décembre. Autre coutume insolite de fin d’année pour les japonais : il faut régler ses dettes avant le 31 décembre et être net dans ses affaires.

Boire ses vœux avec du champagne en Russie

En Russie, on écrit ses vœux sur des petits papiers et on les brûle ensuite. Les cendres sont récupérées pour les mettre dans le champagne. Il n’y a plus qu’à trinquer et avaler ses vœux afin qu’ils s’exaucent.

Ouvrir toutes les portes au Pays de Galles

Autre tradition loufoque du Réveillon : au Pays de Galles, quand minuit sonne, on ouvre les portes ! On commence par celle de derrière pour laisser filer l’ancienne année, puis on ouvre la porte de devant.

Les first footer en Ecosse et en Irlande

Le soir de la Saint-Sylvestre, on fête d’abord le réveillon. Puis, dès minuit, on attend le first footer (qui peut venir dans les jours qui viennent. Il s’agit de la première personne qui rendra visite à la maison. Ce first footer portera soit malheur, soit bonheur durant l’année. Alors, mieux vaut suivre le rituel : entrer du pied droit et apporter quelques présents en guise d’offrande : du pain et du whisky pour les hôtes et un morceau de charbon pour la cheminée.

Douze grains de raisin à minuit en Espagne

En Espagne, les dernières secondes de l’année sont cruciales pour l’avenir : afin qu’ils puissent s’assurer bonheur et prospérité, la tradition invite les espagnols à gober les douze grains de raisin « de la chance», au rythme des douze coups de minuit. Ce rituel initié en 1909 par les producteurs de raisin, aurait grand-peine à trouver des adeptes au Japon, où le passage de la nouvelle année est annoncé au temple bouddhiste par 108 coups de gong !

Grains de raisin réveillon
La tradition espagnole des 12 grains de raisin – Engin_Akyurt / Pixabay

Les traditionnelles valses du nouvel an à Viennes

Concluons en musique. Les romantiques et les champions du dancefloor opteront assurément pour la coutume autrichienne, consistant à valser sur l’air envoûtant du Beau Danube Bleu…

Autres traditions de nouvel an complètement folles

Nous retrouvons des traditions communes à de nombreux pays. Des coutumes un peu folles suivies ici ou là qui prêtent à sourire :

  • Port de sous-vêtements d’une couleur spéciale permettant de porter chance ou de trouver l’amour.
  • Sauter à pieds joint d’un meuble au douzième coup de minuit pour rentrer dans la Nouvelle Année. Ou avancer du pied droit.
  • Faire le tour du pâté de maison avec une valise vide lorsque l’on espère voyager durant l’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.