La recette du grog des grand-mères

En cas de coup de pompe, de signes avant-coureurs d’un rhume ou d’une angine, nos grand-mères nous conseillaient de prendre un bon grog avant d’aller nous coucher. Au besoin, elles conseillaient également de renouveler le « traitement » tous les soirs. Généralement, ce « remède » maison fonctionnait ! Il était très utile en hiver, mais également au début du printemps, quand nous prenions un petit coup de froid.

Nous allons décrire ici la remède du grog d’antan, utilisant comme ingrédient de l’eau, du miel, du jus de citron, divers épices et un alcool fort (généralement du rhum).
Rappelons toutefois que l’abus d’alcool est dangereux pour la santé. Il demeure nécessaire de limiter la prise de grog en général et de ne pas employer cette recette si un avis médical nous en empêche. En cas de symptôme persistant, le recours à un médecin est bien entendu indispensable…

Enfin, il convient de ne pas conduire après avoir ingurgité un grog…

Avec la débrouille, retrouvez de nombreuses recettes, trucs et astuces de cuisine et bien plus encore!

Recette du grog: les ingrédients

Il n’existe pas de recette officielle du grog. Chacun fait un peu à sa manière. Cependant, il est courant de procéder comme suit :

  • Faire chauffer de l’eau dans une casserole jusqu’à ce qu’elle frémisse.
  • Verser l’eau dans un mug
  • Presser un demi-citron dans le mug
  • Ajouter 2 cuillères à café de bon miel de fleurs (bio, c’est mieux!)
  • Verser 2 cl de rhum
  • Ajouter une pincée de poudre de clou de girofle.
  • Laisser refroidir un peu si besoin et avaler le mélange.
  • Enfin, aller se coucher, bien couvert sous une couette bien douillette et bien chaude !
Kettle Glass Water Blow Geraert
Eau chaude, ingrédient primordial du grogJosch13 / Pixabay

Les vertus du grog

Cette boisson chaude à base d’alcool et d’eau est utilisée depuis bien longtemps. Au fil du temps, l’on étoffa la recette grâce à divers ingrédients en raison de leur vertus afin de nous prémunir de divers maux, comme les rhumes, le mal de gorge…

Pourquoi un grog fonctionne généralement ?

C’est simple. Chaque ingrédient a un rôle à jouer dans la recette du grog :

  • L’eau chaude permet la sudation. Le fait de transpirer élimine les toxines et aide le corps à
  • lutter contre les éventuels virus ;
  • Le jus de citron présente des vertus antiseptiques ;
  • Le miel limite les maux de gorge ;
  • Le clou de girofle a un effet antalgique. Ce n’est pas pour rien que le clou de girofle entre dans la composition de certains produits anesthésiants utilisés par les dentistes ;
  • L’alcool, quant à lui, agit comme un antistress et favorise la circulation sanguine.

Il convient de nouveau de rappeler qu’il ne faut pas abuser des bonnes choses. Trop d’épices dans le grog (on peut y ajouter du gingembre, de la cannelle…) le rendra infect. Trop d’alcool aura uniquement pour effet de vous créer une gueule de bois le lendemain matin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.