Airgun à lunette

Comment régler une lunette de tir à la carabine ? Réglage facile en 6 étapes

Vous possédez une carabine à plombs puissante équipée d’un organe optique de visée ? Mais comment régler cette lunette de tir ? Nous vous disons tout.

Autrefois, les carabines à air comprimé classiques disposaient d’une puissance (ou plutôt d’une énergie) bien souvent comprise entre 7 et 10 joules. Il s’agissait bien souvent de petites carabines de jardin permettant de tirer sur des cartons à 10 m ou de faire du plinking. Désormais, avec la dernière loi française de 2013 relative à la catégorisation des armes, la catégorie D englobe les carabines et pistolets à air comprimé, PCP ou CO2 dont l’énergie cinétique est comprise entre 2 et 20 joules. Cette catégorie permet l’achat de ces armes aux personnes de plus de 18 ans, sur simple présentation d’une preuve d’identité. Et non d’une licence de tir FFT ou d’un permis de chasse.

La limite étant auparavant à 10 joules, beaucoup de carabines sur le marché français accordent désormais à leurs utilisateurs une puissance d’une vingtaine de joules. L’énergie cinétique exprimée en joules ne constitue-t-il pas un argument commercial efficace ?

Or, avec une carabine de près de 20 joules, les tirs à plus longue distance sont devenus davantage envisageables. On parle en effet de précision à 20, 30, 40 mètres selon la qualité de la carabine. Mais pour ce faire, l’utilisation d’une lunette de tir (appelé « scope » en anglais) est devenue incontournable.

Mais encore faut-il savoir s’en servir, mais aussi et surtout la régler. Si vous vous demandez comment régler une lunette de tir et en apprendre davantage sur les facteurs influençant les réglages… Cet article est fait pour vous !

Tir avec lunette de visée
Tir à la carabine plombs avec lunette

1ère étape : s’interroger sur la distance de tir

L’un des premiers facteurs pour régler sa lunette de tir sera la distance de tir. Souhaitez-vous faire des cartons ou du plinking à 10, 20, 30 ou 40 mètres ? Il vous faudra donc régler votre lunette en tirant à cette distance. Car la distance de tir, autrement dit, l’écart entre la cible et le tireur, influe sur la balistique et votre lunette devra en prendre compte.

Attention toutefois, la portée utile d’une carabine à plombs n’est pas extensible. A une certaine distance, la vitesse du plomb faiblit et la gravité finit par gagner. Résultat, le plomb continue sa course en descendant jusqu’à ce qu’il rencontre le sol. La portée utile de la carabine sera la distance pouvant être parcourue par le plomb de manière rectiligne. Il ne faudra pas aller au-delà pour régler sa lunette, car, peu importe les réglages, le plomb n’arrivera jamais à taper l’endroit souhaité.

Pour illustrer notre propos, nous avons testé une carabine Gamo CF30 19,9 joules en plinking avec une lunette 4X32. Celle-ci touche facilement un petit flacon de 3 cm de diamètre pour 12 centimètres de haut à 40 mètres. Au-delà, il est nécessaire de contreviser, c’est-à-dire, viser plus haut afin de prendre en compte l’effet de la gravité et du ralentissement du plombs. A 70 mètres, il est par exemple nécessaire de viser quasiment à 1 mètre au-dessus de la cible… Pour un résultat aléatoire. Mais il s’agit d’une carabine 20 joules, nous ne pouvons pas lui demander davantage.

2ème étape, le choix des plombs

Il existe pléthore de types de plombs (appelés aussi balles à jupe ou diabolos) sur le marché. Des plombs plats, sphériques, pointus, en acier, enrobés de matière synthétique… Le choix est également vaste en matière de poids. Généralement, ce poids est compris entre 0,35gr pour les billes d’acier adaptés aux armes CO2, jusqu’à 1 gr pour les plombs lourds en 4,5mm (adaptés aux carabines supérieures à 20 joules, appartenant à la catégorie C).

Or, la forme du plomb, la matière qui le compose et son poids influent sur le tir. Ainsi, si vous réussissez à régler votre carabine avec des plombs plats 0,45 gr RWS club, il faudra rester sur ce type de plombs pour tirer lors de vos prochaines sessions. A défaut, il faudra retoucher les réglages de la lunette. Par exemple, un plomb 0,45 gr présentera une trajectoire rectiligne sur 40 mètres. Or, à cette distance de tir, un plomb de 0,69 gramme chutera légèrement.

Pour les tireurs exigeants, la marque influe également. Certaines marques de plombs apportent une meilleure précision ainsi qu’un poids constant pour une précision de tir stable. D’autres marques peuvent proposer des plombs moins bien finis et dont le poids peut varier de 0,02 grammes entre eux.

Plombs .177
Plombs diabolos

3ème étape : préparer un chevalet de tir pour régler sa lunette

Le réglage de la lunette nécessite de trouver un support stable. En effet, il vous faudra pouvoir poser la croix de la lunette sur le centre de la cible et ne plus bouger avant d’appuyer sur la queue de détente. Il est possible de le faire sans chevalet de tir, à mains levé, mais il est alors nécessaire de posséder quelques talents.

Trois manières de faire un chevalet de tir :

  • Equiper la carabine d’un trépied ou d’un bi-pied.
  • Poser la carabine sur un support stable, tel qu’une table sur laquelle on vient poser des sacs de sable ou de terreau… Ou un coussin de tir.
  • Une table équipée d’un étau pouvant être incliné. L’étau stabilisera la carabine face à la cible. Prévoyez au préalable de placer de la mousse entre l’étau et la crosse de la carabine afin de protéger la crosse.

Quatrième étape. Créer la cible idéale pour le réglage de la lunette

Afin de régler la lunette de manière efficace et efficiente, il vous faudra savoir où le ploms termine sa course. Or, il est probable que vous ne touchiez pas la cible à plus de 20 mètres si la lunette de tir est complément déréglée. Dans ce cas, comment savoir s’il faut régler plus à gauche, à droite, au-dessus ou en dessous si nous ne connaissons rien de la course du plomb ?

La solution, coller votre cible sur un support en carton dont la largeur augmentera proportionnellement à la distance de tir. Vous verrez ainsi les impacts sur le carton et pourrez ainsi décider comment régler votre lunette.

Attention, les plombs polluent. Pensez à les récupérer ! Pour cela, placez la cible sur un emballage carton épais dont le fond serait garni de planches de sapin. Le plomb pénétrera la première couche de carton et se fichera dans la planche, et ne disparaîtra pas dans la nature.

5ème étape : le réglage des mollettes de la lunette de visée

Les lunettes de tir sont généralement équipées de deux molettes protégées par un capuchon. Otez ces capuchons, rangez-les de manière à ne pas les perdre, et c’est parti ! Certaines lunettes permettent de régler facilement à la main. D’autres nécessitent un tournevis.

Les deux molettes des lunettes de tir : à quoi correspondent-elles ?

La mollette placée sur le côté de la lunette concerne le réglage de la dérive.

La mollette surmontant la lunette de tir concerne les réglages en hauteur.

Réglage en dérive

Placez la carabine sur le chevalet de tir, visez le centre de la cible et tirez. Si le plomb tire trop à gauche ou à droite, il faudra donc régler la lunette via la mollette relative à la dérive :

  • Trop à gauche : tourner la mollette d’une dizaine de clics sur la gauche, soit dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. En gros, dévissez. Retentez le tir et renouvelez l’opération jusqu’à ce que vous tombiez sur le bon réglage de lunette. A la fin, régler sa lunette se fait clic par clic.
  • Trop à droite : tourner la mollette d’une dizaine de clics sur la droite, soit dans le sens des aiguilles d’une montre. Renouvelez l’opération au besoin.
Molette dérive lunette de visée
Comment régler une lunette de tir en dérive

Réglage sur le plan vertical

Si le tir part trop en bas ou en haut, il vous faudra jouer sur la verticalité. Donc toucher au réglage de la mollette du dessus de la lunette.

Visez le centre et tirez.

  • Si le point d’impact se situe au-dessus du centre de la cible, cliquez sur la droite, soit dans le centre des aiguilles d’une montre.
  • Si le point d’impact se situe sous la mouche, cliquez vers la gauche.

De même, commencez avec une dizaine de clics, puis ajustez pour affiner.

Réglage vertical lunette de tir
Les réglages en hauteur de la lunette

Etape 6 : confirmation du réglage de la lunette

Les réglages de la lunette de tir sont quasi terminés. Il s’agit enfin de confirmer les réglages en effectuant 5 tirs. Si ceux-ci sont groupés, tout est OK. S’il existe encore quelques écarts, ajustez.

Et voilà, la lunette est réglée !

 

Rappelons-le toutefois au besoin, ces réglages valent pour une distance et pour un type de plombs donné. Si un paramètre change, il faudra de nouveau régler la lunette de tir.

Le vent peut également jouer en votre défaveur. Préférez effectuer vos réglages par temps calme.

Enfin, si vous êtes débutant, sachez qu’en visant à travers la lunette, il est nécessaire que le « cercle » soit complétement lumineux. S’il apparait dans un coin une zone d’ombre, c’est que la lunette n’est pas parfaitement alignée avec votre regard.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.